• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Stade Lavallois : avec un nul Les Tangos sauvent les meubles à Nîmes

Jérémy Cordoval , le Nîmois aux prises avec Maxime Bourgeois. / © AZRIA JEAN CLAUDE / WORLDPICTURES/MAXPPP
Jérémy Cordoval , le Nîmois aux prises avec Maxime Bourgeois. / © AZRIA JEAN CLAUDE / WORLDPICTURES/MAXPPP

Le Nîmes Olympique n'a jamais porté chance à Laval. Hier soir les Tangos reviennent avec un nul, un moindre mal.

Par Xavier Collombier

L'enjeu

La dernière victoire des Lavallois à Nîmes remonte à 1998 ! Vu comme ça revenir avec un point, pour les Tangos c'est déjà pas si mal.

Le match

Le début du match se résume à la pression des Nîmois, deux tentatives avortées montrent la détermination des sudistes; Cappone répond présent.
Robic réagit à la 16ème minute, mais le portier nîmois détourne la frappe.
Avant la pause, les Tangos maintiennent la pression comme le raconte le site web du club : "Laval tente de trouver l'ouverture avec Diallo. Le Malien trouve Bekamenga qui se présente face à Michel. Le gardien peut rassurer ses coéquipiers (36e). Bourgeois décale son ballon et frappe. Son tir se heurte au poteau (38e). Les Nîmois ont eu chaud !"

Après la pause Laval passe à l'offensive, Perrot, puis Gonvales voient leur tentative échouée de quelques centimètres. Saïd quelques minutes avant le coup de sifflet faute de contrôler sa frappe, lui aussi va faire chou blanc. 
Laval revient avec un point, c'est bien.

Le tweet

Le reporter du blog "la Mayenne on adore", a brillé hier par un optimisme démesuré. Mais qui sait ? La saison n'est pas encore terminée.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus