Réforme Taubira-Macron : les avocats du Mans n'en veulent pas. Ils tombent la robe !

© Willy Colin France 3 Maine
© Willy Colin France 3 Maine

Une large majorité des 175 avocats inscrits au barreau du Mans a manifesté son mécontentement lors d'une mise en scène destinée aux médias. Dans le hall du palais de justice. ils ont enlevé de façon synchronisé leur robe pour pester contre le "projet gouvernemental Macron-Taubira".

Par Willy Colin

L'image

Le Mans : les avocats tombent la robe

Lobby de juristes 

Les manifestants évoquent une réforme à visée économique faisant fi des droits fondamentaux. Le texte prévoit notamment que les juristes employés dans des entreprises depuis au moins 5 ans pourront demander à devenir avocat. Il leur suffira de passer un examen de déontologie pour être ensuite inscrits sur une liste spéciale du barreau. Cette mesure qui a été révélée par le magazine Les Echos aurait une répercussion immédiate sur le chiffre d'affaire des cabinets d'avocats.

Les avocats, par la voie de Boris Marie (président de la Conférence Régionale des Barreaux de l'Ouest), pointent du doigt la présence d'un puissant lobby derrière le projet de loi du ministre de l'économie Emmanuel Macron.
Réforme Taubira-Macron : colère des avocats

Une action citoyenne 

Monsieur Marie avec ses confrères et consoeurs se défend d'être dans une démarche corporatiste. Il s'agit au contraire d'une action citoyenne : "Je me dis qu'il y a des valeurs sur lesquelles on ne peut pas transiger : l'indépendance de l'avocat, l'indépendance de la justice et le secret de l'avocat. "Manifestement, Bercy a pris la main pour réformer à la hache et servir des intérêts qui ne sont ceux des citoyens", accuse-t-il. 


Mouvement sans précédent 

Avant ce mouvement qui a débuté le 17 novembre, les avocats manceaux avaient pris part à des actions très ponctuelles. Les conséquences se mesurent ; des centaines d'affaires qui devaient être plaidées devant les différentes juridictions ont été renvoyées. le justiciable se montrerait compréhensif, assurent les manifestants en robe noire.

Demain vendredi, ce sont 3 000 avocats de l'ouest qui se rendront à Nantes. Dans le cadre du palais de justice de la ville, à partir de 14 heures, ils plaideront à nouveau leur cause.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus