• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Saint-Gilles-Croix-de-Vie : les pêcheurs vent debout contre la réorganisation de la criée

Départ pour la pêche à la sardine du port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie / © Olivier Boitet / Maxppp
Départ pour la pêche à la sardine du port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie / © Olivier Boitet / Maxppp

Les marins pêcheurs sont en colère après avoir pris connaissance de la future délégation de service public (DSP) qui détaille l'avenir des ports de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et des Sables-d'Olonne pour les années 2015 à 2027, pour eux il s'agit de fermer leur criée

Par Christophe Turgis

L'idé serait de transférer la vente du poisson blanc aux Sables-d'Olonne, le poisson y serait acheminé par camions, et le maintien de la vente du poisson bleu à Saint-Gilles-Croix-de-Vie.  ls sont persuadés que ce projet signe la fermeture de la criée. D'autant que les perspectives de réduction des quotas de pêche pour la sardine ou l'anchois voir l'épuisement de la ressource vont faire notablement faire baisser les tonnages.

Les Maires des communes les rassurent , pour autant ça ne suffit pas, et c'est Bruno Retailleau, le président du conseil général de la Vendée qui reprend le sujet en main.


Les pêcheurs de Saint-Gilles-Croix-de-Vie trouvent une solution avec le conseil général de la Vendée

Saint-Gilles-Croix-de-Vie : la criée reste en place
Les pêcheurs étaient vent debout contre la nouvelle délégation de service public, Bruno Retailleau le pt du conseil général de la Vendée leur a garanti la pérennité de leur criée

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus