Nantes : Bruno Bazile ouvre le "Garage de Paris"

Bruno Bazile ouvre un drôle de garage, celui de la nostalgie d'une époque où la voiture était synonyme de rêve et d'aventure, avec le scénariste Dugomier ils croquent des tranches de vies, celles des français et de leurs automobiles, leurs histoires se situent au tournant des années 1950-60, nostalgie garantie

Bazile et Dugomier croquent avec gourmandise la madeleine automobile des années 60 dans le "Garage de Paris" chez Glénat
Bazile et Dugomier croquent avec gourmandise la madeleine automobile des années 60 dans le "Garage de Paris" chez Glénat © Bazile
Le Garage de Paris raconte 10 histoires de voitures, ou plutôt 10 histoires de français qui se mettent en 4 pour accéder à la modernité du siècle. Elles sont toutes là, 4CV, R8 Gordini, Simca Aronde, Peugeot 203 et l'incroyablement révolutionnaire Panhard Dyna Z ! Les cinquantenaires d'aujourd'hui reconnaîtront ces voitures et le monde qui allait avec, celui de leurs oncles ou grands pères. Le Garage de Paris zigzague entre madeleine, de Proust, et absurdité à la Tati !

Un monde tout neuf après les années noires de la seconde guerre mondiale ou le chômage de masse était inconcevable, où la liberté était au bout de la route des vacances, où les embouteillages retenaient 12 voitures à tout casser, et ne concernaient finalement seulement que ceux qui avaient les moyens de se payer... cette voiture !

Dugomier le Belge, et Bazile le Rezéen, racontent délicieusement ces années là, leurs histoires de voitures se doublent aussi d'une chronique sociale, avec humour et tendresse ils brossent un tableau réaliste de la voiture individuelle et de ses usages d'alors.

La célèbre Citroën "Traction avant" des bandits file toujours sous le nez, ou la calande, des voitures péclotantes de la Police Nationale ! La Jeep du débarquement reconvertie en véhicule suiveur du Tour de France. L'ingénieur Panhard, avec sa Dyna Z en aluminium, aujourd'hui totalement oublié, avait inventé à la fois des technologies innovantes et des techniques de ventes que perpétuent toujours aujourd'hui les fabricants de micro-informatique... Pas tout à fait au point ? pas grave, de toutes façons c'est génial et le prochain modèle le sera encore plus !

4CV Renault, Dyna Panhard, Simca, R8 Gordini, Bazile et Dugomier racontent les années 60 dans le "Garage de Paris" chez Glénat
4CV Renault, Dyna Panhard, Simca, R8 Gordini, Bazile et Dugomier racontent les années 60 dans le "Garage de Paris" chez Glénat © Bazile


Ces histoires de voitures sont avant toute chose une affaire d'hommes. Voiture de sport, décision d'achat, madame monte éventuellement avec les enfants pour les courses jusqu'à l'hyper-marché qui pointe déjà le bout de ses parkings, ou pour emprunter la nationale des vacances. Pas plus !

Le dessin foisonne, les scénarios sentent le vécu. Comme cette histoire du médecin de campagne, et dévot, l'un empêche pas l'autre, qui voiture fièrement monsieur le curé à travers le village, et lui explique comment sa nouvelle Peugeot est formidable... Monsieur le curé n'a qu'un commentaire : "une Peugeot ? Mais ce sont des protestants !"

Comme quoi notre monde a changé, les voitures d'aujourd'hui ne font plus rêver grand monde, polluent, encombrent villes et campagnes, ou rouillent au fond de ce Garage de Paris qui a une existence bien réelle quelque part en Charente ! Et qui témoigne de la manière formidable dont notre monde, d'automobile, est devenu hyper-mobile.

Dugomier et Bazile, Garage de Paris, 10 histoires de voitures populaires, tome 1, chez Glénat

Bazile et Dugomier ressucitent les stations Azur dans le "Garage de Paris" chez Glénat
Bazile et Dugomier ressucitent les stations Azur dans le "Garage de Paris" chez Glénat © Bazile


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bande dessinée culture automobile société histoire
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter