Cet article date de plus de 6 ans

2014 : une année d'échecs mémorables, du fail à foison

Vous terminez l'année avec un petit sentiment d'échec. Vous êtes seul, triste, morose. Rassurez-vous ! Cette année vous n'avez pas été le champion de la "loose", le roi du "fail", l'empereur de l'échec. Souvenez vous de ce jeune homme qui voulait prendre un selfie à côté d'un train ....
Il y a plus perdant que vous sur Internet.
Il y a plus perdant que vous sur Internet. © Army of fails on YouTube / Capture écran

Fail(s)

La chute, la gamelle, le coup du lapin en direct, la vague qui vous arrive en pleine photo, bref le "fail" comme on dit sur le web ,quand on veut faire dans le coup, a cette faculté de nous faire oublier notre triste quotidien- souviens toi "t'es toujours tout seul et au bout, y a la mort". 
Les fails sont comme les bêtisiers à la télé; à déguster entre deux réveillons, entre 2 crises d'autorités parentales ou 2 coups de blues de saison.

Les plus beaux ratés de l'année

Bref, souvenons-nous de ce train, héros involontaire d'un selfie. Rappelons nous de ce "ice bucket challenge" capillotracté qui finit en coup du lapin. Ayons une pensée pour cette sirène au bord de l'océan, emporté par la "vibe". Pensons à ce chat à l'attaque du décolleté de son éphémère maîtresse. Revenons sur ces litres de café terminant leur vie dans un caniveau. Réfléchissons à la Loi de la gravité, qui a toujours raison de nous. Le plus dur sera la chute, le gadin, le ouille le aille et nos rires forcément pas étouffés.
Le fail, ce sont les autres, et l'année se termine bien. Ouf. 25 minutes de rire, et non ce n'est pas une erreur.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël ligérien rétro sorties et loisirs internet insolite