Drogues : la poste livre à domicile

Avec le développement de la vente de drogue sur internet, la Poste livre à domicile... / © flickr
Avec le développement de la vente de drogue sur internet, la Poste livre à domicile... / © flickr

4 Kg de cocaïne reçus par voie postale chez un habitant du Mans, une exception ? Non une pratique désormais habituelle selon l’OFDT, l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies. 4Kg restent néanmoins un "très gros" envoi, souvent les consommateurs se contentent de quelques grammes…

Par Christophe Turgis

L’achat de drogues dures, de cannabis, par internet se développe, les médicaments, vrais ou contrefaits, également. Cette explosion de la consommation de cocaïne, ou de MDMA, (l’extasy) correspond selon l’Observatoire a une paupérisation de la clientèle. Les quantités sont fractionnées, les achats regroupés, pour rendre les prix plus "accessibles".


Je commande par le web

Internet, est le premier vecteur de distribution. Pas question de passer par google pour trouver un site de vente par correspondance. Les sites spécialisés sont plutôt accessibles via le "deep web" ou "dark net", qui échappent aux moteurs de recherche et sont centrés sur des activités illicites.
Héroïne, cocaïne, cannabis, l’observatoire constate en même temps qu'à une envolée de la consommation, correspond une amélioration de la pureté des produits. Et note qu’avec ces nouveaux modes de consommation / distribution, une augmentation du nombre d’overdoses est à craindre.


La poste me livre

Pour acheminer ces produits rien de tel que la Poste. C’est simple, près de chez soi, et à priori discret. Principales régions d’expédition, les USA et les Antilles françaises. Aux USA, le Sénat s’est emparé de la question… sans apporter de réponse. Que les dealers utilisent le service public de la Poste révulse les sénateurs. Mais que la Poste soit US ou Française, toutes se trouvent bien démunies pour définir précisément le contenu des paquets qu’elles acheminent. Il faudrait disposer de scanners sophistiqués pour analyser les contenus. Et mieux encore aux US, les paquets « prioritaires » sont protégés par le par le quatrième amendement de la constitution, et ne peuvent être ouverts sans mandat de perquisition…


Je paye en bit coin

Postes nationales, services de transport de courrier express sont mis à contribution par les dealers et les consommateurs de drogues. Et phénomène nouveau révélé récemment en Tchéquie, les transactions ne se font plus par carte bancaire ou mandat, mais directement en bit-coin, la monnaie virtuelle à la réputation sulfureuse trouve là un usage florissant. D’autant qu’en Tchéquie… c’est la Poste nationale qui en assure la distribution ! Partout les autorités se posent la même question : est-il normal que les services de l’État servent à l’acheminement de produits illicites ?


Qu'est-ce que je risque ?

Comme pour les personnes arrêtées au Mans la semaine dernière, la prison assurément si les Douanes ou la police découvrent le petit trafic ! Les Douanes disposent de réseaux de surveillance affûtés. Des prélèvement sont effectués au hasard dans les plate-formes de tri ou de distribution, mais surtout, c'est l'observation de la provenance des envois et de leur destination qui mettent les enquêteurs sur le chemin de la boite à lettre du consommateur. Et puis, en dépit de l'envoi dans des boîtes standard, la provenance et la régularité de la réception d'un colis provenant toujours de la même région du monde peut mettre la puce à l'oreille du postier...

Sur le même sujet

Les + Lus