• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : les réactions de la classe politique en Pays de la Loire

Important périmètre de sécurité autour de l'église de la rue Gambetta, à Saint Etienne du Rouvray. / © Emilie Leconte / France 3 Normandie
Important périmètre de sécurité autour de l'église de la rue Gambetta, à Saint Etienne du Rouvray. / © Emilie Leconte / France 3 Normandie

Deux forcenés ont pris en otage plusieurs personnes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray en Seine Maritime. L'un des otages, le prêtre, a été égorgé par les deux preneurs d'otage, eux-mêmes abattus par la police. Une autre personne est entre la vie et la mort.

Par Fabienne Béranger

Jean-Marc Ayrault, le ministre nantais des Affaires Etrangères, estime qu'il s'agit d'une "épouvantable attaque".


Stéphane Le Foll, porte-parole sarthois du gouvernement, fait part de son "immense tristesse"




L'ancien Premier ministre sarthois François Fillon estime cet "acte abominable".


Pour Bruno Retailleau, président de la région des Pays de la Loire, "l'horreur a encore frappé"

Philippe de Villiers estime que le "prêtre égorgé" à Saint Etienne-du-Rouvray est "le 1er prêtre martyr de l'islamisme en France"
Le député Vert de Loire-Atlantique François de Rugy appelle à rester "unis face au terrorisme".

Le maire d'Angers Christophe Béchu, estime cet "assassinat abominable"

Luc Bouard, le maire de La Roche-sur-Yon, exprime sa "colère devant tant de lâcheté et de barbarie"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy du fou : les chiffres derrière un succès

Les + Lus