Cet article date de plus de 4 ans

Attentat de Saint Etienne du Rouvray : ce que l'on sait ce mardi soir

François Hollande dénonce un ignoble attentat commis par des terroristes se revendiquant de Daesh. L'un des otages, le prêtre, a été égorgé par les deux assaillants, eux-mêmes abbatus par la police. Un fidèle est gravement blessé. Une personne est gardée à vue.
Important périmètre de sécurité autour de l'église de la rue Gambetta, à Saint Etienne du Rouvray.
Important périmètre de sécurité autour de l'église de la rue Gambetta, à Saint Etienne du Rouvray. © Emilie Leconte / France 3 Normandie

Le déroulé des faits

Les deux preneurs d'otage sont arrivés à la fin de la messe du matin, vers 9 heures 45. Ils seraient entrés par l'arrière de l'église. Très rapidement, ils auraient égorgé le prêtre auxiliaire de la paroisse Jacques Hamel, à l'aide d'une arme blanche. L'homme de 84 ans était en poste depuis 10 ans à St Etienne du Rouvray. Il est connu pour aimer les paroisses populaires. Il avait officié à Cléon, Freneuse et Tourville la Rivière, trois communes de Seine-Maritime. Une soeur a pu s'échapper et donner l'alerte. 

A ce moment, deux paroissiens se trouvaient dans l'église. Un fidèle âgé d'environ 80 ans a été blessé au cou. Selon les pompiers, son état est grave mais la carotide n'aurait pas été touchée. Il est hospitalisé au CHU de Rouen. Une femme a été évacuée du bâtiment.

Vers 10 heures 45, des tirs nourris ont été entendus par nos équipes sur place. Les forcenés seraient sortis de l'église et auraient tiré. Les forces de l'ordre ont répliqué, tuant les preneurs d'otage. Un policier a été blessé légèrement par balle au mollet dans l'échange.

Les démineurs du Raid ont mené une opération de déminage dans l'église. Elle s'est terminée vers 16 heures. La bombe qu'ils ont retrouvée était factice.

Le président François Hollande et le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve sur place

Une cellule psychologique a été mise en place à la mairie. François Hollande et Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur sont arrivés sur place en début d'après-midi. Le président de la région Normandie doit rejoindre très rapidement Saint Etienne du Rouvray. Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, en déplacement en Pologne pour les Journées mondiales de la jeunesse est en route pour la Normandie. Il a publié un communiqué dans lequel, il explique :  

"je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonne volonté. J’ose inviter les non-croyants à s’unir à ce cri ! Avec les jeunes des JMJ, nous prions comme nous avons prié autour de la tombe du Père Popiełuszko à Varsovie, assassiné sous le régime communiste."


L'attaque a été revendiquée par Daesh. Les assaillants ont crié "Allah Akbar". L'un des deux auteurs de la prise d'otages a été formellement identifié, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête. Cet homme, connu des services antiterroristes, avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, puis libéré sous bracelet électronique.
sde/tmo/er. L'identification du second assaillant était toujours en cours mardi soir. 

En vidéo, le profil des preneurs d'otages :
durée de la vidéo: 01 min 31
Saint-Etienne-du-Roubray (76) : le profil des preneurs d'otage

Une messe a été donnée en la cathédrale de Rouen ce mardi à 18 heures en hommage au prêtre assassiné. 

#SAINT_ETIENNE_DU_ROUVRAY - e suivi de la situation minute par minute sur francetvInfo 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de saint-etienne-du-rouvray faits divers pompiers police société sécurité terrorisme