Blain : la guerre 14-18 au festival Big Chief

Le château de Blain va accueillir la première édition du festival Big Chief / © Pierre-Erik Cally
Le château de Blain va accueillir la première édition du festival Big Chief / © Pierre-Erik Cally

Ce week-end aura lieu au château de la Groulaie à Blain, un festival dédié aux cow-boys, aux indiens et aux véhicules de collection. Mais commémoration oblige, une exposition dédiée à la guerre 14-18 sera également proposée au public. C'est Jean-Luc Gaignard  qui est à la manoeuvre.  

Par Fabienne Béranger

Le dernier a eu lieu en 1998 dans la Sarthe... Big Chief c'était un imposant rassemblement d'un millier de motos et de 500 véhicules de collection.
Il y avait également des villages d'indiens, des spectacles d'une pure tonalité far west et à l'époque des groupes de musique prestigieux.
Autos, motos, reconstituions historiques : c'est le nouveau "Big Chief" désormais au château de Blain / © Pierre-Erik Cally
Autos, motos, reconstituions historiques : c'est le nouveau "Big Chief" désormais au château de Blain / © Pierre-Erik Cally

C'est cet événement qui va revivre mais cette fois en Loire-Atlantique au château de Blain dès le week-end prochain.
Mais avec le triste anniversaire de la guerre 14-18 les organisateurs Yvon et Laurence Morin ont eu l'idée de proposer des expositions et mises en scène du tragique conflit.

Car ce magnifique château du 15ème siècle est un endroit propice à ce genre d'animations comme le souligne Laurence.

Un festival qui parle d'histoire et qui est dans un lieu historique ça ne peut être que complémentaire. Cela permet aussi d'ouvrir le lieu au public et de faire découvrir des endroits du château qu'ils n'avaient pas l'habitude de voir.

Et pour orchestrer la partie dédiée à la guerre de 14-18 les organisateurs ont fait appel au Mayennais Jean-Luc Gaignard ce collectionneur réputé, qui entre autres a reçu chez lui Brad Pitt, et passionné par cette époque.
Sollicité fréquemment par le cinéma, il a apporté quelques-unes de ses rarissimes motos, Indian et Harley-Davidson comme un side-car ambulance plutôt rudimentaire 

C'était pas d'un grand confort. Quand on pense à ces pauvres gars qui avaient pris un éclat d'obus ou autre chose... 

Un remarquable side-car Harley Davidson 1918 de la collection Jean-Luc Gaignard / © Pierre-Erik Cally
Un remarquable side-car Harley Davidson 1918 de la collection Jean-Luc Gaignard / © Pierre-Erik Cally
En plus des véhicules, de véritables pièces de musée, des documents et des mises en scène très réalistes seront visibles par le public.
A découvrir samedi 1er et dimanche 2 septembre au château de Blain. Entrée 8 euros, mais pour ce prix vous aurez droit aussi à une vraie météo estivale...
 
Des scènes de tranchée reconstituent l'enfer des soldats / © Pierre-Erik Cally
Des scènes de tranchée reconstituent l'enfer des soldats / © Pierre-Erik Cally

    ►Le reportage de notre rédaction
Blain : festival Big Chief


 

Sur le même sujet

Les + Lus