Coronavirus : l'annonce du report du Hellfest 2020 est l'affaire de quelques jours

Gros nuages au dessus du festival de musiques extrêmes / © F3 - Eric Guillaud
Gros nuages au dessus du festival de musiques extrêmes / © F3 - Eric Guillaud

Ben Barbaud l'a confié vendredi à nos confrères de Ouest France, l'organisation du festival de métal qui devait se tenir du 19 au 21 juin devrait annoncer dans les jours qui viennent le report de la 15e édition... Eric Perrin, responsable communication du festival, nous en dit plus ce samedi soir...

Par Eric Guillaud

On nous promettait une édition exceptionnelle, la quinzième, mais elle n'aura très certainement pas lieu ou du moins pas cette année. C'est ce que Ben Barbaud a annoncé hier à nos confrères de Ouest France.

À la question de savoir si le Hellfest allait être annulé, le patron du festival de métal à en effet répondu "C'est très probable mais on ne peut le dire officiellement", évoquant un report plutôt qu'une annulation.

Joint aujourd'hui, Eric Perrin, le nouveau responsable de communication du festival nous a apporté quelques précisions sur cet éventuel report et sur ses conséquences pour les festivaliers, pour les groupes à l'affiche, pour tous les permanents et les autres...
Bonjour Eric, tout le monde s'attendait depuis quelques jours à l'annonce d'une annulation du Hellfest 2020. Ben Barbaud évoque plutôt probablement un report . Que faut-il entendre derrière cette subtilité linguistique ? Et quand sera-t-on vraiment fixé ? 

Eric Perrin. Avant tout, nous attendons des nouvelles de l’État à travers le Ministère de la Culture. En effet le décret interdisant les rassemblements est actif jusqu’au 15 avril et personne ne sait ce qui va se dérouler après cette date, il faut donc que l’Etat se positionne très rapidement afin que les acteurs des milieux culturels puissent avoir une visibilité sur les prochaines semaines. 

On préfère effectivement évoquer un report car cette 15ème édition anniversaire aura lieu dans tous les cas (même si c’est en 2021) , 2020 risque de devenir une année blanche pour beaucoup d’autres évènements. 
Judas Priest est à l'affiche de la 15e édition du Hellfest / © MaxPPP - Graham Finney
Judas Priest est à l'affiche de la 15e édition du Hellfest / © MaxPPP - Graham Finney
Vous appelez à la solidarité des métalleux en leur demandant de garder leurs billets pour 2021. Et pour ceux qui souhaitent se faire rembourser ? 

Eric Perrin. Nous allons effectivement proposer de reporter les pass 2020 pour 2021. Avoir son pass pour le Hellfest est devenu un vrai sésame à obtenir et nous avons la chance d’avoir un public de fidèles que l’on veut remercier pour leur soutien. 

En ce qui concerne les remboursements, nous sommes en train de peaufiner cela techniquement et nous le proposerons pour les festivaliers qui le demandent (et c’est une obligation pour les organisateurs de spectacles) 

Est-ce qu'un report de la 15e édition implique un copié collé de l'affiche ? Est-ce seulement possible ? 

Eric Perrin. Il est encore trop tôt pour le dire mais nous allons tout faire pour conserver une grande partie de l’affiche 2020. Comme plusieurs festivals européens risquent d’être annulés eux aussi, nous avons bon espoir que les groupes étrangers vont décaler leurs tournées d’un an. 

Concrètement, que va-t-il se passer pour vous, pour tous ceux qui devaient travailler sur le festival ? 

Eric Perrin. Même si le festival risque de ne pas avoir lieu en 2020, nous allons continuer à travailler sur d’autres projets à l’année et comment enrichir l’édition 2021 
Deftones était attendu au Hellfest 2020 / © MaxPPP - Etienne Laurent
Deftones était attendu au Hellfest 2020 / © MaxPPP - Etienne Laurent
Comment espérez-vous être couverts par les assurances dans un contexte aussi inédit ? 

Eric Perrin. Nous avons souscris à une assurance couvrant le risque de pandémie en fin d’année 2019 et nous sommes déjà en conflit avec eux car les pneumonies atypiques de type sras (comme le Covid-19) sont exclues du contrat… Nous attendons d’eux qu’ils jouent aussi leur rôle et apportent leur soutien. 

Vous dites avoir déjà perdu 2 millions d'euros ? Si l'édition 2020 est bien reportée, à combien estimez-vous les pertes du festival ? 

Eric Perrin. Difficile à estimer car cette perte se creuse de jours en jours tant que nous n’avons pas de nouvelles des autorités sur les sujets évoqués plus haut. En effet, même si le montage commence à la fin du mois, nous devons déjà prendre des engagements sur des contrats, des devis auprès de nos prestataires afin de bloquer du matériel… La facture peut donc s’alourdir si une décision n’est pas prise rapidement par l’État. 

Est-ce que le festival est aujourd’hui en danger ? 

Eric Perrin. Non, même si nous traversons une grosse tempête, le festival tient bon.

Le moment est difficile pour tout le monde, pour vous doublement. Comment l’équipe du Hellfest a vécu ces dernières semaines ? 

Eric Perrin. Effectivement c’est une période très difficile et nos équipes sont mises à rude épreuve, cela fait presque 4 semaines que nous avons commencé à mesurer l’impact que va avoir cette épidémie sur le festival. Nous avons travaillé sur de nombreux scénarios et le fait que la situation évolue tout les jours complique encore plus les choses. Mais nous avons la chance d’être une équipe soudée et très bien entourée, ce qui aide à tenir le coup ! 

Les métalleux sont dévastés par l’éventualité d’un report, dévastés mais conscients de la problématique. Qu’avez-vous envie de leur dire aujourd’hui ? 

Eric Perrin. On les remercie énormément pour leur soutien et surtout de leur compréhension de la situation actuelle. La plupart des commentaires sur les réseaux sociaux vont dans le sens de notre réflexion, cela nous rassure que les festivaliers ont conscience que rassembler 65 000 personnes sur 3 jours à coup de circle pit et de pogo, ce n’est peut-être pas la meilleure idée en pleine épidémie. 

Merci Eric Perrin
Propos recueillis par Eric Guillaud le 4 avril 2020

 

Sur le même sujet

Les + Lus