Coronavirus : dépistages et masques obligatoires dans de nombreuses villes de la région

Alors que les contaminations repartent à la hausse, de plus en plus de villes imposent le port du masque en extérieur et les opérations de dépistage rencontrent une forte affluence.

Au Mans, la file d'attente pour se faire dépister s'étendait sur plus de 200 mètres lors de l'opération de ce samedi 15 août.
Au Mans, la file d'attente pour se faire dépister s'étendait sur plus de 200 mètres lors de l'opération de ce samedi 15 août. © Manon Le Charpentier / France 3 Pays de la Loire
Une file d'attente sur plus de 200 mètres. Ce samedi 15 août, ils sont venus en masse pour une opération de dépistage du Covid 19 organisée au Mans. Alors que la circulation du virus repart à la hausse, les mesures de dépistage et de prévention s'intensifient partout dans la région.


Port du masque sur tous les marchés sarthois

Dans la Sarthe, le nombre de cas a doublé ces 11 derniers jours. Le port du masque est donc devenu obligatoire ce samedi matin dans tout le centre-ville du Mans. Lundi matin, ce sera au tour de Sablé-sur-Sarthe, alors que dans le département, l'ensemble des marchés, des vide-greniers et des brocantes sont concernés par cette obligation.

La préfecture a aussi décidé d'annuler la prochaine édition des 24 heures vélo, qui devaient se tenir les 22 et 23 août prochains sur le circuit Bugatti sans atteindre la jauge des 5000 participants. La semaine prochaine, des rencontres doivent avoir lieu avec les organisateurs d'autres manifestations.
Vendredi 14 août, lors d'une conférence de presse, Thierry Baron, secrétaire général de la préfecture de la Sarthe, a aussi rappelé que les rassemblements de plus de dix personnes "doivent être déclarés et accompagnés d'un dossier". 
 
Le nombre de cas ayant doublé ces derniers jours dans le département, la Sarthe organise plusieurs opérations de dépistages massifs au mans et à Sablé-sur-Sarthe.
Le nombre de cas ayant doublé ces derniers jours dans le département, la Sarthe organise plusieurs opérations de dépistages massifs au mans et à Sablé-sur-Sarthe. © Manon Le Charpentier


Des opérations de dépistage gratuits sont actuellement organisées au Mans et à Sablé-sur-Sarthe où se trouvent les deux tiers des nouvelles contaminations. Des dépistages seront aussi organisés dans certaines entreprises et notamment dans les abattoirs.

12 villes masquées en Loire-Atlantique

En Loire-Atlantique, le port du masque est obligatoire en centre-ville de Nantes et sur plusieurs secteurs très fréquentés. À partir de lundi, ce sera le cas des quarties de la gare, du Paquebot, du Ruban Bleu et de Saint Marc à Saint-Nazaire. 7 villes côtières sont aussi concernées, ainsi que Clisson et Châteaubriant qui ont rendu le masque obligatoire pour les principales zones touristiques.

En Maine-et-Loire : Angers et les marchés

En Maine-et-Loire, deux arrêtés préfectoraux rendent désormais le masque obligatoire sur l’ensemble des marchés de plein air, salons, foires en extérieur, braderies et brocantes organisés à compter du samedi 15 août 2020 et jusqu'au 15 octobre inclus, ainsi que dans le centre-ville d'Angers.

Moins de cas en Mayenne

Dès le 1er août, la Mayenne avait été la première à imposer le port du masque en extérieur dans 69 communes, en raison d'une recrudescence de l'épidémie. La situation s'est depuis largement améliorée :  le taux d'incidence n'est plus qu'à 23,9 nouveaux cas en une semaine pour 100 000 habitants, contre 150 pour 100 000 fin juillet. 
 

Les mesures de dépistages évoluent : les centres de dépistages temporaires de Changé et de l'Huisserie fermeront ce samedi 15 août en fin de journée. Cependant, deux bus supplémentaires de dépistage itinérants vont être mis en placedans le département, alors qu'un autre bus testait déjà les quarties lavallois.

L'exception vendéenne


En Vendée, le masque est obligatoire sur les ports, les remblais et les centre-ville de plusieurs communes du littoral. La ville des Sables d'Olonne a prolongé la fermeture de sa plage urbaine à marée haute pendant 3 à 4 heures par jour jusqu'au dimanche 23 août.

Dans les terres, la ville de Montaigu-Vendée a également rendu le masque obligatoire en centre-ville. Avec 141 cas positifs au Covid-19 ont été recensés en Vendée depuis le 13 mai, le département semble relativement épargné par l'épidémie, même si 25 cas ont été détectés durant les sept derniers jours.

Le département fait surtout figure d'exception avec cette dérogation accordée au Puy du Fou par la préfecture, qui autorise le spectacle nocturne de la cinéscénie à recevoir 9 000 spectateurs pour la soirée du 15 août.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société