Coronavirus : le seuil d'alerte dépassé en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire

Avec plus de 50 personnes testées positives pour 100 000 habitants,  les départements du Maine-et-Loire et de Loire-Atlantique passent au dessus du seuil d'alerte. 

La Loire-Atlantique est passée ce 8 septembre à un taux de 52,8 cas testés positifs pour 100 000 habitants.
La Loire-Atlantique est passée ce 8 septembre à un taux de 52,8 cas testés positifs pour 100 000 habitants. © France Télévisions Olivier Quentin
Dans son bulletin du 8 septembre, l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire constate un "taux d'incidence" en augmentation. C'est à dire que le nombre de personnes infectées rapporté au nombre d'habitants augmente.

Ainsi, dans son précédent bulletin du 4 septembre, l'ARS affichait au niveau régional un taux de 30,9 cas testés positifs pour 100 000 habitants. Ce taux est passé à 42,7 au 8 septembre. 

En Loire-Atlantique où le pourcentage de tests positifs augmente (on est passé de 3,3% le 4 septembre à 4% le 8 septembre), l'ARS annonce que le taux pour 100 000 habitants de patients testés positifs est passé à 52,8, donc au dessus du seuil d'alerte.

Le Maine-et-Loire est également au dessus de ce seuil d'alerte avec un taux de 51,1 cas testés positifs pour 100 000 habitants.  

15 personnes en réanimation

Au niveau régional, 86 personnes sont à ce jour hospitalisées dont 15 en réanimation (9 étaient en réanimation le 4 septembre). Rappelons que début avril, il y avait eu jusqu'à 181 personnes placées en réanimation dans les Pays de la Loire sur 667 hospitalisations.

Santé Publique France constate qu'au niveau national "la circulation virale est particulièrement active chez les adultes jeunes. Le défaut de suivi des mesures de prévention par les jeunes adultes pourrait expliquer cette augmentation."

Mais l'organisme note également "une circulation moindre" chez les personnes âgées de plus de 65 ans chez qui l'adhésion aux mesures de prévention est "bien meilleure".

Plus de tests donc plus de cas positifs constatés, c'est une évidence. Cependant, Santé Publique France précise qu'au niveau national, depuis début juillet, si "le nombre de patients dépistés a été multiplié par un peu plus de 2, le nombre de nouveaux cas (l'a été) par 12." Ce qui signifie donc qu'effectivement le virus touche de plus en plus de monde.
 

Des mesures annoncées par le Préfet des Pays de la Loire

En conséquence, le préfet des Pays de la Loire, Didier Martin, devrait annoncer ce jeudi 10 septembre de nouvelles mesures afin de lutter contre la propagation du virus. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société