• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le derby Stade Rennais-FC Nantes a déjà débuté sur les réseaux sociaux

Les supporters nantais espèrent faire mentir leurs homologues bretons. Ces derniers les chambrent avant la rencontre du samedi 28 janvier. / © MAXPPP
Les supporters nantais espèrent faire mentir leurs homologues bretons. Ces derniers les chambrent avant la rencontre du samedi 28 janvier. / © MAXPPP

Les Canaris se déplacent sur la pelouse des Bretons samedi 28 janvier 2017. Sur Twitter, les supporters rennais chambrent déjà leurs adversaires : le 4-1 infligé aux jaune et vert en mars est toujours dans les esprits. Aux Nantais d’inverser la vapeur samedi.

Par Valentin Pasquier

Roazhon Park, dimanche 6 mars 2016, 29e journée de ligue 1. Sur la pelouse rennaise, les joueurs du FC Nantes sont en perdition. En une mi-temps, les hommes de Michel Der Zakarian encaissent quatre buts, dont trois d’Ousmane Dembele. La contre-performance est insupportable pour certains des supporters : une grande partie décide de lever le camp à la pause.

La défaite finale des Nantais (4-1) est encore dans les esprits, alors que les Canaris se déplacent à nouveau ce 28 janvier au Roazhon Park. Sur le réseau social Twitter, les répliques fusent côté rennais pour provoquer l’ire des pensionnaires de la tribune Loire.

Des tribunes vides...

Et ça commence par la photo publiée par le Stade rennais pour annoncer le match : celle-ci montre la tribune des supporters nantais vidée lors de la fameuse rencontre du 6 mars.
 
Les supporters des noir et rouge ne se privent pas de rappeler cet épisode. Si certains proposent la création d’un « billet demi-match » pour les Nantais, d’autres préfèrent y lier l’actualité et à la primaire de gauche. « En tant que député de Loire-Atlantique, François de Rugy partira à la coupure pub du débat, » ironise ale_x35.
 

... Mais des vitrines remplies

Le FC Nantes n’a pas tardé à répliquer en postant une photo de leur vitrine de trophées. « Tribune vide 45 minutes, vitrines remplies depuis toujours. Et vous ? » demande le club, raillant l’absence de titre national de Rennes depuis la Coupe de France de 1971.


Défait 1-2 à la Beaujoire à l'aller, le club nantais doit contrer la malédiction samedi 28 janvier, afin d'éviter une nouvelle humiliation. Un objectif primordial pour le coach portugais Sergio Conceiçao, qui prépare son équipe depuis le match contre le PSG. Une victoire contre les Bretons, septièmes de ligue 1, pourrait faire un grand bien au FC Nantes, actuellement 11e du championnat.

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus