• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Erwan Balança, “La nature du photographe”, un documentaire à ne pas manquer le 18 janvier à 23h30 sur France 3 Pays de la Loire

© Mathieu Pheng
© Mathieu Pheng

Réalisé par Mathieu Pheng, ce documentaire expose la beauté de la nature et de rares images possible lors d'une simple sortie. Comment capter des images extraordinaires ? Quels sont les compétences d'un photographe naturaliste ? 

Par Sandrine Quéméneur

Erwan Balança est photographe naturaliste, une passion qui lui permet de vivre quotidiennement depuis une vingtaine d’années en contact direct avec le monde sauvage. Toujours à la recherche de l’image rêvée, de la lumière idéale et du comportement animal qu’il souhaite immortaliser, Erwan est profondément attaché à la Loire-Atlantique et plus particulièrement au lac de Grand-Lieu qu’il explore depuis une quinzaine d’années. Son envie est d’amener le grand public à découvrir la richesse qui nous entoure, à notre porte, celle que nous avons tendance à oublier au profit d’espèces et de paysages plus exotiques. Pour Erwan l’émotion est la même face à un renard polaire en Islande que face à un lapin au petit matin dans un champs à deux pas de chez lui...

Qui est Erwan Balança ? 

Photographe naturaliste professionnel, Erwan Balança est spécialisé sur la faune sauvage et les paysages naturels. Il fait partie de la quinzaine de photographes naturalistes reconnus professionnellement en France. Passionné par la nature depuis son enfance, il n'hésite pas à passer des dizaines d'heures caché dans des affûts pour nous rapporter des images étonnantes. Selon lui : " la clé d'une bonne photographie est la patience, le temps passé avec l'animal, ensuite il ne reste plus qu'à attendre d'avoir la bonne lumière ce qui peut prendre plusieurs jours, voire parfois plusieurs semaines…. "
Pour sa quête d'images sauvages, il parcourt la France et ses régions mais aussi des pays étrangers : Espagne, Portugal, Suède, Ecosse, Danemark, Taiwan, Mauritanie... Son travail a été récompensé dans différents concours dont le Festival de la photographie animalière de Montier-en-Der : en 2002, le premier prix oiseau avec un combat d'étourneaux, en 2003 le prix du public avec un lapin qui baille, et en 2004 premier prix oiseau avec un combat de hérons cendrés. Il est l'auteur et l'illustrateur de plusieurs ouvrages : "Grand lieu, un lac tropical en pays nantais", "Guérande au pays du sel et des oiseaux" (texte Fabrice Nicolino), livres aux éditions de l'Etrave, "Les oiseaux prédateurs" aux éditions Flammarion (texte Vincent Albouy); "Le guide de la photographie animalière" aux éditions Eyrolles ; "La Loire au fil des jours", "L'Anjou sauvage", "Touraine sauvage" aux éditions SEPP; et "Loire Atlantique, secrète et sauvage" aux éditions Coiffard. Il collabore à de nombreuses revues en France et à l'étranger, dont Terre sauvage, Science et vie, Chasseur d'images, Objectif photo, L'Oiseaux magazine, Vivre avec les oiseaux, Géo, Bretagne Magazine, Massif Central magazine, Bird watching, la Salamandre, Bird illustrated.

Un braconnier de l'image


Cet état d’esprit respire dans tous ses travaux. Ces photos nous plongent dans un univers naturel et nous font assister à des moments d'intimité animale que le spectateur semble vivre par procuration. C'est ce qui frappe particulièrement et qui caractérise le style photographique d'Erwan : cette capacité à faire ressentir une émotion, une atmosphère, une ambiance.
Pour obtenir cette impression d'intimité et de facilité qui se dégage de ces photos, Erwan passe un temps incalculable pour construire son image. Il commence par observer l'animal en question, comprendre ses habitudes, se mettre dans sa tête en quelque sorte. C'est ainsi qu'il peut comprendre le mode de vie de l'animal. Erwan passe alors des heures avec lui, à l'observer, à le décrypter. Il découvre certains comportements, certaines attitudes ou interactions qu'il affectionne particulièrement et qu'il souhaite immortaliser.

De retour sur les rives du lac de Grand-Lieu, c'est dans cette quête que nous le suivrons dans l'espoir de pouvoir capter à notre tour un des ces instants magiques.
Erwan recherche depuis plusieurs années une image en particulier, d'une espèce qu'il chérit particulièrement : le busard des roseaux. Les busards sont des rapaces très rapides et très craintifs. La rapidité de leur vol et leurs virevoltes incessantes font de cette espèce un sujet particulièrement délicat à photographier. Les busards des roseaux sont en général peu agressifs et les combats sont rares et très brefs. C’est pourtant d’une photo de combat entre deux busards des roseaux dont rêve Erwan. Quand ils sont en période de reproduction, les mâles combattent entre eux les faveurs des femelles. Leurs combats les amènent alors à se battre à coup de serres au ras des marais qu'ils affectionnent. Défiant toute gravité, ils se retrouvent alors dans des positions incroyables, virevoltant dans tous les sens. Ce comportement spectaculaire, Erwan l'a observé de nombreuses fois mais jamais il n'a encore réussi à l'immortaliser comme il le souhaitait. Parfois la lumière n'y était pas, ou alors la photo était floue à cause de leurs mouvements rapides ou encore le cadre n'était pas à son goût… Nous le suivrons dans cette saison de photo pour comprendre comment il travaille et pour vivre avec lui cet enthousiasme à obtenir la photo de ses rêves en passant par une patience infinie, mélange d'attente gourmande et de frustration contenue.

Réalisé par : Mathieu Pheng 
Coproduction Collectif BKE / France Télévisions - France 3 Pays de la Loire
Durée : 52’


Retrouvez nous chaque samedi à 15h20 sur notre antenne afin de découvrir de nombreux documentaires, plus d'informations sur notre site internet
Et aussi en rediffusion sur francetvpluzz

Diffusions

Lundi 18 janvier 2016 après le Grand soir 3 sur France 3 Pays de la Loire

Vendredi 22 janvier 2016 à 8h50 sur France 3 Pays de la Loire, Bretagne, Haute et Basse Normandie, Paris Île-de-France et Centre.

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus