Festival international de la BD d'Angoulême 2023 : huit bandes dessinées sélectionnées pour le Prix du public France Télévisions

Pour la quatrième année consécutive, France Télévisions s’associe au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême pour décerner le Prix du public. Huit albums ont été sélectionnés. Le lauréat sera connu le samedi 28 janvier. Qui sont les auteurs ? Que racontent leurs livres ? Réponse ici et maintenant...

Chronique familiale argentine
Il n’y a pas que des footballeurs arrogants en Argentine, il y a aussi des auteurs de bande dessinée aussi modestes que talentueux. On en a eu la preuve par le passé avec notamment Jorge González, on l’a à nouveau aujourd’hui avec Sole Otero et son album Naphtaline, une épopée familiale qui débute quelque part en Italie au moment de l’accession au pouvoir d’un certain Mussolini…
La chronique ici
Que la montagne est belle !
Il a annoncé il y a quelques jours son intention de se retirer du monde de la bande dessinée. Peut-être le fera-t-il, peut-être changera-t-il d’avis. En attendant, Jean-Marc Rochette nous livre avec La Dernière reine un livre magnifique dans lequel la montagne, sa montagne, joue une fois encore un rôle primordial…
La chronique ici
Un récit culotté 
Rejetée de toutes les écoles d’art françaises pour son trait un peu trop calqué sur celui de Robert Crumb, Maybelline Skvortzoff a fini par trouver refuge dans un master en bande dessinée à l’institut Saint-Luc à Bruxelles avant de finalement nous revenir avec une première bande dessinée sacrément culottée…
La chronique ici
Les bûchers de l'inquisition...
Repéré dès son premier album, Comme un frisson, prix révélation ADAGP du festival Quai des Bulles, Aniss el Hamouri revient en 2022 avec un récit de dark fantasy en trois tomes résolument sombre et tourmenté…
La chronique ici
Un cri de guerre
Attention, le western est de retour ! Vous allez me dire qu’il n’a jamais vraiment quitté la planète BD. Et c’est vrai ! La conquête de l’Ouest américain fait partie des valeurs sûres du médium. Mais quand un album comme celui-ci se retrouvent entre nos petites mains fébriles, il devient difficile de modérer son enthousiasme…
La chronique ici
Intime et universel
Auteur d’une œuvre complexe, ambitieuse, exigeante, à la fois intimiste et universelle, réaliste et fantastique, autobiographique et oniriqueLudovic Debeurme explore ici frontalement son histoire familiale dévoilant au passage un peu plus de sa personnalité et nous interrogeant sur le sens de la vie, de nos vies…
La chronique ici
Des ronds, des plans... et un tiercé dans l'ordre 
Grand Prix de la critique ACBD 2023, Sélection officielle Angoulême 2023, cinquième réimpression en cours… La Couleur des choses bouscule nos habitudes de lecture et enthousiasme le petit monde du neuvième art. Il faut dire que l’objet est curieux, curieux et bluffant…
La chronique ici
Rumeur sur la campagne flamande
On le constate trop souvent, il suffit de peu de chose pour que resurgisse l’obscurantisme et avec lui son lot de haine et de violence. La jeune autrice bruxelloise Clara Lodewick illustre dans ce premier album la mécanique imparable de la rumeur dans une chronique rurale très réussie sur fond de campagne flamande…
La chronique ici

Suivez l'actualité du neuvième art sur notre blog dédié ici