FC Nantes : ça se corse pour les Canaris

© Maxppp
© Maxppp

Après la défaite à Monaco, les Nantais se doivent de réagir samedi contre Bastia, un club relégable qui ne pointe qu’à 5 longueurs des Canaris. Et l’infirmerie, malheureusement, se remplit.

Par Anthony Brulez - éditing Claude Bouchet

Il a été dit, répété, inlassablement ressassé que l’absence de Valentin Rongier ne devait pas être un handicap pour le FC Nantes. Qu’il n’y aurait pas de joker médical et que la solution se trouvait en interne. Oui mais voilà, avec la blessure d’Adrien Thomasson, les Canaris ont perdu leur deuxième leader technique. L’élément capable de faire le lien entre le milieu et l’attaque.  "Ces deux absences se voient tout de suite. On a moins d’apport offensif, moins de ballons exploitables pour Sightorsson et Bammou", analyse Olivier Monterrubio, invité de Canariplay cet après-midi.

Si Michel Der Zakarian n’a pas voulu se retrancher derrière ces absences, il doit néanmoins reconnaître que sans ses joueurs de ballon, le ciel s’assombrit…. "L'orsqu’on s’est imposé à l’extérieur cette saison, on a amené de la folie, de la vitesse, des débordements et quand on n’a pas ces ingrédients, on est moins dangereux. Jouer sur le même rythme pendant tout le match, ça ne sert à rien…. ", glisse le recruteur nantais.

Du neuf en janvier

11e de Ligue 1, le FC Nantes vient d’enregistrer sa troisième défaite lors des quatre dernières journées de championnat. Rien d’alarmant, mais quand même. "On a largement notre place dans les dix premiers", rétorque l’ancien milieu gauche. "Mais il faut s’en donner les moyens. Et on n’a rien sans rien. Il faut travailler". Ça, c’est le domaine du staff technique et de son groupe. Qui devrait s’étoffer de deux éléments cet hiver. Et parmi la "short-list" figurent toujours le Danois Nicolaj Thomsen et le Belge Guillaume Gillet. "Contrairement aux rumeurs, Gillet ne sera pas libre en janvier. Il lui reste un an et demi de contrat. Mais lui, je l’ai vu au mois d’août 2014 face à Marseille. C’était son premier match avec Bastia. Il m’a tout de suite sauté aux yeux. Il est à la fois capable de récupérer un nombre incalculable de ballons et de les amener devant proprement", poursuit Olivier Monterrubio. On n’en saura pas plus mais les Nantais vont tout faire pour récupérer le joueur d’Anderlecht en janvier prochain.

Adryan, un échec ?​

Sur le recrutement estival, qu’il a mené de front avec William Ayache, les premiers retours sont plutôt positifs. Seul le Brésilien Adryan, et c’est tout sauf une surprise, en prend pour son grade. "Il faut qu’il nous amène beaucoup plus. Déjà aux entraînements. Il doit se forger un autre mental. Moi quand je le vois, il est trop léger, il faut qu’il fasse plus d’efforts, qu’il s’étoffe physiquement. Il a une belle technique balle au pied, mais on ne peut pas se contenter de ça". Une satisfaction, en revanche, celle de voir de plus en plus de jeunes intégrer le groupe professionnel. Le cas Alexis Alégué le touche d’ailleurs beaucoup. "On voulait absolument qu’il parte faire le stage d’avant-saison. On voit qu’il commence à prendre ses marques. C’est bien de se montrer et de vouloir progressivement devenir un titulaire".

Une place à laquelle Alexis postulera samedi. Face à Bastia, mal en point en championnat mais seulement à cinq petites longueurs du FC Nantes. Comme dit l’adage populaire, « faisez pas les c….les mecs »…..

>>voir ou revoir la l'émission

Canariplay du 24 novembre 2015

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus