FC Nantes : "j’avais déjà proposé Antoine Kombouaré en décembre" révèle Fabrice Pancrate

Une dernière émission pour la route ! #USBFOOT joue les prolongations avec l’ancien joueur Fabrice Pancrate et le journaliste Thibault Dumas. Retour sur cette saison épique du FC Nantes, sans oublier de se projeter sur la suite. Qui arrive vite.

Il aura fallu en passer par les barrages pour rester dans l’élite. Après une victoire 2-1 contre Toulouse (3e de Ligue 2) à l’aller, Nantes s’incline 1-0 au retour, mais au terme d'un match crispant  -doux euphémisme- se maintient en Ligue 1.

Et si les Canaris sauvent leur peau in extremis, ils le doivent en grande partie à leur entraîneur arrivé en février, Antoine Kombouaré. Après le limogeage de Christian Goourcuff en décembre, remplacé par Raymond Domenech, lui-même éjecté un mois et demi après son arrivée, c’est bien le Kanak qui évite le pire à la maison jaune.  

Pour ne rien vous cacher (Antoine Kombouaré) je l’avais proposé au président (Kita) en décembre, et à la grande surprise de tout le monde ils (les dirigeants) avaient pris Raymond Domenech

Fabrice Pancrate - Ancien joueur du FC Nantes

Effectivement, la «surprise » Domenech n’a pas l’effet escompté. 4 matches nuls, 3 défaites, l’ancien sélectionneur des Bleus quitte le navire « jaune et vert » à la 18e place. Antoine Kombouaré, débarque alors en capitaine de secours, affronte les tempêtes, et passe l’écueil des barrages. Nantes, bien cabossé, rallie le bon port : celui de la Ligue 1

C’est un grand miracle et je le trouve (Antoine Kombouaré) très humble dans sa réflexion, parce que ce sont les mêmes joueurs qui jouaient avant. Je dis : si le FC Nantes s’est maintenu, c’est parce que vous, coach, vous étiez là !

Fabrice Pancrate - Ancien joueur du FC Nantes

Football : Une Semaine en Ballon

 

Nantes sauvé certes, mais la saison a laissé des traces. Et pas seulement sur le terrain. En dehors également. Les manifestations des supporters, les désaccords profonds entre Fans et direction du club n'ont jamais été aussi grands. Et les incidents du soir du maintien ne plaident pas en faveur d'un rapprochement. Alors, l'heure de vendre est-elle venue? 

Jusqu'en 2013 Waldemar Kita investit de l’argent, achetant beaucoup de joueurs et perd beaucoup d’argent. Mais depuis 2013, il y a un système de vente effréné à chaque mercato, pour qu’il puisse récupérer l’argent qu’il a investi au départ, c’est-à-dire 55 millions d’Euros. Aujourd’hui il en a récupéré environ 20. Mais pour moi, ces ventes ne présagent de rien pour l’instant.

Thibault Dumas - journaliste

 

Football : Une Semaine en Ballon

 

À propos de vente, dans ce numéro, également l'Edito -décalé !- de la rédaction d'#USBFOOT...

 

Le Zapping d'#USBFOOT est aussi à découvrir 

 

► Voir ou revoir Une Semaine en Ballon avec Fabrice Pancrate et Thibault Dumas. Bon visionnage !

 

Une semaine en ballon, une émission à retrouver le jeudi soir sur les réseaux sociaux, et chaque vendredi à 10h15 sur l'antenne de France 3 Pays de la Loire.

Une émission en collaboration avec la Ligue de Football des Pays de la Loire qui nous propose une chronique hebdomadaire.

La playlist pour retrouver en replay tous les numéros d'#USBFOOT
 

 

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité