• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : les confrontations face au PSG décryptées

Zlatan Ibrahimoivc, bête noire du FC Nantes. / © MAXPPP/PHOTOPQR/OUEST FRANCE
Zlatan Ibrahimoivc, bête noire du FC Nantes. / © MAXPPP/PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Actuellement dix-septième de Ligue 1 avec néanmoins un match en retard à jouer (déplacement à Lille, mardi 29 septembre), la venue du Paris Saint-Germain au stade de la Beaujoire ne semble pas arriver au meilleur moment pour le FC Nantes. 

 

Par Malik Taïeb - éditing Olivier Couvreur

Huit défaites consécutives, toutes compétitions confondues, voilà la triste série en cours des Canaris face au PSG... La dernière victoire du FC Nantes face aux Parisiens remonte à... 2004 (1-0, pénalty de Nicolas Savinaud). Depuis 2013, année de la remontée du club en Ligue 1, les hommes de Michel Der Zakarian se sont toujours heurtés au club de la capitale : six matchs, six défaites, trois buts marqués, quinze encaissés.

Le onze de départ parisien n’ayant pas beaucoup évolué sur les trois dernières saisons, notamment sur le plan offensif, nous avons examiné à la loupe tous les buts que le FC Nantes a encaissé face au PSG. 

 / ©
/ ©

Sur les six matchs, le constat est clair : le PSG peut marquer à tout instant mais a semblé plus efficace dans les moments clés : début de match (3 buts), dernier quart d’heure avant la mi-temps (4 buts), au retour des vestiaires (3 buts). A la Beaujoire, les partenaires de Zlatan Ibrahimovic ont principalement fait la différence en première période (4 buts sur 6).

Zlatan, la bête noire de Riou​

En ce qui concerne la répartition des buts du PSG par zone de frappe, on constate que 3 des  5 buts du pied gauche sont signés Zlatan Ibrahimovic, l’international suédois est la véritable bête noire de Rémy Riou (6 buts en 5 matchs). 

 / ©
/ ©

A noter que sur les 15 buts marqués par le PSG, 13 l’ont été dans la surface (dont un pénalty), preuve encore une fois de la domination parisienne et de sa propension à faire reculer le bloc nantais jusqu’au point de non-retour.

Les différents buteurs parisiens face au FC Nantes : Zlatan Ibrahimovic (6 buts : 3 du gauche, 2 du droit, 1 de la tête ), Edinson Cavani (4 buts : 3 du droit, 1 de la tête), Blaise Matuidi (1 but du gauche), Thiago Motta (1 but du gauche), Thiago Silva (1 but du droit), Ezequiel Lavezzi (1 but du droit), Yohann Cabaye (1 but du droit).

Et le FC Nantes dans tout cela ?​

En 3-5-2 en 2013, 4-5-1 en 2014, 4-4-2 losange en 2015, le FC Nantes a toujours cherché à jouer face au Paris Saint-Germain. En août 2013, alors qu’il vient tout juste de remonter en Ligue 1, les nantais réalisent une superbe deuxième mi-temps et auraient même pu l’emporter sans une claquette décisive de Salvatore Sirigu suite à une tête non moins exceptionnelle de Alejandro Bedoya (1-2). 

En demi-finale de Coupe de la Ligue, six mois plus tard, c’est un FC Nantes tactique (26% de possession de balle contre 74%) qui craque dans les toutes dernières secondes de la rencontre (1-2). Enfin, en mai dernier, il n’y a pas vraiment eu match entre les deux équipes mais les Canaris montrent néanmoins un visage intéressant malgré le score défavorable (0-2) acquis en moins de trente-cinq minutes pas le PSG. 

Alors samedi après-midi, que nous réservent ces Canaris en mal de points, de buts et de jeu ? Réponse sur les coups de 19h15

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus