• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

François Fillon estime ne plus avoir “la légitimité” de mener les Républicains aux législatives

© MAXPPP
© MAXPPP

Au lendemain du 1er tour de la présidentielle, une dizaine de ténors du parti les Républicains se sont réunis en bureau politique. François Fillon, candidat défait, n'est resté que quelques minutes, annonçant qu'il n'avait "plus la légitimité" pour "mener "le combat" des législatives.

Par Valentin Pasquier

"Au revoir et bonne chance." Cest par ses mots que François Fillon s'est eclipsé du bureau politique des Républicains, convoqué le lendemain de la défaite du député de Paris au 1er tour de la présidentielle. 

Une dizaine de ténors du parti s'étaient réunis, lundi 24 avril, pour se mettre d'accord sur les consignes de vote officielles. Faut-il explicitement appeler à voter Macron, ou seulement appeler à voter "contre le Front national"? Lors de cette réunion extraordinaire, François Fillon ne serait resté quelques minutes pour prononcer un discours devant ses collègues. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé étaient absents.


Je vais panser aussi les plaies de ma famille.



L'ancien président du conseil régional des Pays de la Loire aurait fait le bilan de sa campagne et projeté celle des législatives, en juin. "[Ce combat], je le laisse entre vos mains, je n'ai plus la légitimité pour mener," aurait-il déclaré, selon des personnes présentes au bureau politique. Je vais redevenir un militant de coeur parmi les autres. Je vais devoir penser ma vie autrement, panser aussi les plaies de ma famille".

Après avoir appelé le parti à l'unité pour le scrutin de juin, l'ex-candidat à la présidentielle serait parti prématurément de la réunion. La veille, il avait recueilli près de 20% au 1er tour de la présidentielle, en troisième place derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen. 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus