• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Gilets jaunes : le dépôt pétrolier du Mans toujours bloqué, Matignon va annoncer un moratoire

Face à face entre une cinquantaine de gendarmes et une centaine de gilets jaunes lundi matin 3 décembre à l'entrée d'un rond-point de Donges. / © Christophe François France 3 Pays de la Loire
Face à face entre une cinquantaine de gendarmes et une centaine de gilets jaunes lundi matin 3 décembre à l'entrée d'un rond-point de Donges. / © Christophe François France 3 Pays de la Loire

 De source gouvernementale, Edouard Philippe va annoncer un moratoire sur la hausse de la taxe sur les carburants. En attendant, aucun camion citerne ne quitte le dépôt pétrolier du Mans qui reste bloqué par les Gilets jaunes.

Par Fabienne Béranger

Le Premier ministre Édouard Philippe va annoncer, ce mardi 4 décembre, un moratoire sur la hausse de la taxe sur les carburants prévue le 1er janvier, afin de tenter d'apaiser la fronde des "gilets jaunes", ont indiqué des sources gouvernementales à l'AFP.  
  
 Ce moratoire de plusieurs mois, ou "suspension" dans sa qualification gouvernementale, doit être assorti d'autres mesures d'apaisement, selon ces sources. Le chef du gouvernement doit présenter les arbitrages de l'exécutif, décidés lundi soir 3 décembre à l'Élysée sous la présidence d'Emmanuel Macron, devant les députés LREM en réunion de groupe parlementaire mardi matin à l'Assemblée, a par ailleurs indiqué une source gouvernementale à

Au Mans, quelque 250 Gilets jaunes se sont rendus au dépôt pétrolier de la ville dimanche soir pour le bloquer. Ils ont instauré un tour de gardeafin de maintenir le blocage.

Lundi soir 3 décembre, le dépôt reste bloqué. Aucun camion ne peut quitter les lieux.

A Saint-Nazaire, une centaine de Gilets jaunes s'étaient donnés rendez-vous dès 3h30  lundi matin 3 décembre pour bloquer le dépôt de la SFDM près de Donges.

Ils ont été délogés par les forces de l'ordre. Ils se sont installés sur un rond-point à l'entrée de la ville pour bloquer les camions citernes.
 
Si les gilets jaunes parvenaient à bloquer le site de Donges, le plus gros dépôt encore en activité pour la Bretagne serait celui de Vern-sur-Seiche, près de Rennes.

Car le dépôt pétrolier de Lorient, dans le Morbihan, est bloqué depuis le 27 novembre par des indépendants du secteur des travaux publics rejoints par des Gilets jaunes.

Les premiers dénoncent la fin, au 1er janvier, du gazole non routier (GNR) détaxé pour les entreprises du secteur.

Conséquences de ces blocages : un grand nombre de stations-services du Finistère et du Morbihan étaient en rupture totale ou partielle de carburant dimanche.

Le préfet du Finistère, Pascal Lelarge a nnoncé des restrictions d'usage à compter de ce lundi 3 décembre "afin de garantir l'accès au carburant au plus grand nombre et la capacité des services de secours et d'urgence à intervenir". Ces mesures seront en vigueur "le temps que les flux logistiques s'adaptent à la situation".
    
Le montant maximal de carburant vendu par jour et par véhicule est ainsi limité à 30 euros pour les véhicules légers de moins de 3,5 tonnes, et 200 euros pour les poids lourds.

    


  

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Looksor : tout ce que vous ignorez encore de la chanson de Philippe Katerine

Les + Lus