Grippe saisonnière : le pic de l'épidémie est passé dans les Pays de la Loire

En Pays de la Loire, sur 113 cas graves de grippe saisonnière ayant nécessité une hospitalisation, 67 personnes étaient vaccinées. / © Georges Gobet / AFP
En Pays de la Loire, sur 113 cas graves de grippe saisonnière ayant nécessité une hospitalisation, 67 personnes étaient vaccinées. / © Georges Gobet / AFP

Selon Santé Publique France le pic d'épidémie de la grippe saisonnière a été dépassé la semaine du 17 au 23 février dernier, 113 cas graves ont été identifiés dans les Pays de la Loire, et 7 personnes sont décédées des suite de l'infection depuis septembre 2019.

Par Christophe Turgis

L'épidémie de grippe continue dans la région des Pays de la Loire pour la 7ème semaine, avec une poursuite de la diminution des actes SOS Médecins et des passages aux urgences pour syndromes grippaux. Le pic de la grippe a été atteint entre les 17 et 23 février dernier.

Une co-circulation des virus A(H1N1)pdm09 et B/Victoria est observée. Depuis le début de la période hivernale, 113 cas graves de grippe hospitalisés en réanimation ont été recensés avec un pic de signalements en semaines 7 et 8.
Dans les Ehpad de la région, 70 épisodes de cas groupés d’infections respiratoires aiguës ont été signalés depuis le 1er octobre 2019. Ehpad dans lesquels 4 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie. Un nombre de victimes de la grippe saisonnière dans les "limites des fluctuations attendues" selon Santé Publique France.

Les 113 cas graves se répartissent de la manière suivante :
  • par sexe : 68 femmes, 45 hommes,
  • par tranche d'âge : 0-14 ans, 10 décès (9%), 15-64 ans; 61 décès (54%), 65 ans et plus; 42 décès (37%).
Enfin 67 personnes (57%) sur les 113 considérées comme "cas graves" étaient vaccinées.
 

Les autres épidémies saisonnières

L'épidémie de bronchiolite chez les moins de 2 ans est considérée comme terminée depuis deux semaines dans les Pays de la Loire. L'épidémie de gastro entérite est passée de "niveau d'activité modéré" à "faible" désormais.

Prévention de la grippe et des syndromes grippaux

Les mesures barrières sont les gestes et comportements individuels et/ou collectifs à appliquer dès qu’on présente un signe clinique d’infection (respiratoire ou autre) pour protéger son entourage et, toute l’année, pour prévenir une infection. Elles sont complémentaires de la vaccination et sont à renforcer au cours des épidémies de grippe.

  • Lavage des mains avec du savon, ou friction hydro-alcoolique
  • En cas de toux ou d’éternuements : se couvrir la bouche avec le coude ou la manche ou un mouchoir
  • Se moucher avec un mouchoir à usage unique, jeter le mouchoir à la poubelle, se laver les mains ensuite
  • Aérer les logements et locaux professionnels chaque jour pendant au moins 10 minutes
  • Ne pas partager les objets utilisés par une personne malade (couverts, linge de toilette, etc.)
  • Limiter les contacts d’une personne grippée pour diminuer les occasions de transmission du virus à une autre personne

Sur le même sujet

Les + Lus