24 H du Mans : c'est fini !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabienne Beranger

Juste devant la Peugeot de Sébastien Bourdais, l'Audi de Lotterer remporte la 79ème édition des 24 Heures du Mans !

video title

Le classement :

 

1. Benoît Tréluyer-Marcel Fassler-André Lotterer (FRA-SUI-GER/Audi R18 TDI)

2. Sébastien Bourdais-Simon Pagenaud-Pedro Lamy (FRA-FRA-POR/Peugeot 908) à 13:854

3. Stéphane Sarrazin-Franck Montagny-Nicolas Minassian (FRA/Peugeot 908) 2 tours

4. Alexander Wurz-Marc Gené-Anthony Davidson (AUT-ESP-GBR/Peugeot 908) 4 tours

5. Olivier Panis-Nicolas Lapierre-Loïc Duval (FRA/Peugeot 908 HDi-FAP Oreca) 16 tours

6. Nicolas Prost-Neel Jani-Jeroen Bleekemolen (FRA-SUI-NED/Lola-Toyota) 17 tours

7. Vanina Ickx-Maxime Martin-Bas Leinders (BEL/Lola-Aston-Martin) 27 tours

8. Karim Ojjeh-Tom Kimber-Smith-Olivier Lombard (KSA-GBR-FRA/Zytek-Nissan), 1er catégorie LMP2 29 tours

9. Soheil Ayari-Franck Mailleux-Luca Ordonez (FRA-FRA-ESP/Oreca 03-Nissan) 35 tours

10. Christophe Bouchut-Joao Barbosa-Scott Tucker (FRA-POR-USA/Lola-Honda) 36 tours

11. Olivier Beretta-Tommy Milner-Antonio Garcia (MON-USA-ESP/Chevrolet Corvette C6) 41 tours

12. Tommy Erdos-Mike Newton-Ben Collins (BRA-GBR-GBR/Honda ARX01) 41 tours

13. Giancarlo Fisichella-Gianmaria Bruni-Toni Vilander (ITA-ITA-FIN/Ferrari 458) 41 tours

14. Shinji Nakano-Nicolas de Crem-Jan Charouz (JPN-BEL-CZE/Pescarolo-BMW) 42 tours

15. Andy Priaulx-Dirk Muller-Joey Hand (GBR-GER-USA/BMW M3 GT) 42 tours

16. Marc Lieb-Richard Lietz-Wolf Henzler (GER-AUT-GER/Porsche 997) 43 tours

17. Patrick Pilet-Raymond Narac-Nicolas Armindo (FRA/Porsche 997) 44 tours

18. Jorg Bergmeister-Patrick Long-Lucas Luhr (GER-USA-GER/Porsche 997) 45 tours

19. Marc Rostan-Ralph Meichtry-Michel Frey (FRA-SUI-SUI/Oreca 03-Judd-BMW) 51 tours

20. Patrick Bornhauser-Julien Canal-Gabriele Gardel (FRA-FRA-SUI/Chevrolet Corvette C6) 53 tours

21. Jean-Philippe Belloc-Christophe Bourret-Pascal Gibon (FRA/Porsche 997) 54 tours

22. James Rossiter-Jonathan Hirschi-Johnny Mowlem (GBR-SUI-GBR/Lotus Evora) 60 tours

23. Marc Goossens-Marco Holzer-Jaap van Lagen (BEL-GER-NED/Porsche 997) 62 tours

24. Robert Bell-Tim Sugden-Xavier Maassen (GBR-GBR-NED/Ferrari 458) 65 tours

25. Andrea Barlesi-Frédéric da Rocha-Patrice Lafargue (BEL-FRA-FRA/Pescarolo-Judd-BMW) 67 tours

26. David Robertson-Andrea Robertson-David Murry (USA/Ford GT Doran) 70 tours

27. Manuel Rodrigues-Jean-Marc Menahem-Nicolas Marroc (POR-FRA-FRA/Ferrari F430) 83 tours




Vivez au rythme des 24 Heures du Mans dans nos éditions spéciales et émissions dédiées :

 





L'accident de Rockenfeller :

 







L'accident de Mac Nish :



 

 



Faites un tour de circuit grâce à notre caméra embarquée :

 

 

 



Voyez ou revoyez notre édition régionale de ce vendredi 10 juin en direct de la parade des pilotes dans les rues du Mans :

 

 





 

 





Dimanche 12 juin :

 

  • 11h30 : en direct du circuit
  • 12h : édition régionale en direct du circuit
  • 19h : résumé de la course dans notre édition régionale

     



     



 

Les premières heures de course

Le départ de cette 79ème édition a été donné à 15 heures par Jean Todt, président de la FIA

15 heures : l'Audi n°1 et l'Audi n°2 prennent tout de suite la tête du classement. Juste derrière s'installe la Peugeot  908 n°8. L'Audi n°3 prend la quatrième place . Sébastien Bourdais sur la Peugeot n°9 prend la cinquième place.



15h50 : accrochage entre l'Audi n°3 d'Allan Mac Nish et la Ferrari 458 Italia n°58 pilotée par Anthony Beltoise. Pas de victime... La course est alors arrêtée.



17h : la course repart.

18h : en tête de la course , l'Audi n°2 de l'équipage Tréluyer-Fassler-Lotterer devance la Peugeot n°7 de l'équipage Wurz-Gené-Davidson.

Le site dédié de France Télévisions :

 

 

 Pilotez une voiture de course :

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité