Bouguenais, des aveux partiels

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis

L'homme interpelé hier à vertou aurait fait des aveux partiels aux enquêteurs

Entendu par les gendarmes depuis hier en milieu d'après midi, le supect du meurtre de l'adolescente à Bouguenais a reconnu une partie des faits qui lui sont reprochés en garde à vue. Yannick Bothelot, âgé de 25 ans d'origine Angolaise est installé dans la région nantaise depuis 2005.

Condamné en août dernier pour vol avec effraction et recel, il bénéficiait d'une liberté surveillée. La justice lui a fait porter un bracelet électronique. Mais le 9 mars dernier, le jeune homme s'est débarrassé de son bracelet, ce qui a alerté immédiatement la justice. Introuvable dans les jours qui ont suivi, un mandat d'arrêt avait été prononcé à son encontre le 16 mars.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité