Le nouveau tram nantais

Les nouvelles rames du tramway nantais sont en cours d'assemblage à Bagnères-de-Bigorre

video title

Le nouveau tramway nantais

12 nouvelles rames de tramway sont en cours d'assemblage à Bagnères-de-Bigorre, par l'entreprise espagnole CAF. Elles vont permettre de renforcer les fréquences de passage sur la ligne 1 du tram, la plus chargée du réseau nantais.

La communauté urbaine de Nantes a passé commande à l'entreprise espagnole CAF de 12 nouvelles rames pour le réseau de tramway nantais. Le constructeur a choisi de les assembler à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Le premier élément sera livré en avril.

Ces nouveaux tramways vont permettre de renforcer la fréquence de passage des trains sur la ligne 1, la plus chargée du réseau nantais, avec plus de 111 000 voyageurs par jour en 2010.

Le troisième fournisseur de la  Tan

Pour son augmentation de capacité de transport, la communauté urbaine de Nantes a lancé un appel d'offre international. Et c'est l'Espagnol CAF, pour Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles, qui a remporté le marché. Le seul à proposer des rames munies de grandes portes d'accès aux extrémités. Ce que n'offraient pas, ni le Français Alstom le premier fournisseur du tram nantais dans les années 80-90, ni le Canadien Bombardier, le second fournisseur dans les années 2000.

Un tram Pyrénéen

Les rames CAF ont été conçues par les bureaux d'études de l'entreprise à Beasain, province Basque de Guipuscoa. Leur assemblage est en cours dans les ateliers d'une entreprise de construction ferroviaire "historique" des Hautes-Pyrénées, les anciens établissements Soulé. Qui ont depuis près d'un siècle construit des autorails ou des petites locomotives pour les chemins de fer secondaires en France et à l'étranger. Le nouveau tram nantais y est construit en même temps que les rames destinées au futur réseau de Besançon, apportant ainsi du travail dans une région de montagne en proie à de grosses difficultés économiques.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité