Le théâtre s'invite dans les fermes

La compagnie Patrick Cosnet effectue un tour de France pour jouer ses spectacles dans les fermes

Son premier spectacle s'appelait "la casquette du dimanche". C'était en 1991.

Depuis, Patrick Cosnet, agriculteur du Maine-et-Loire, a écrit une dizaine de spectacles, qui sont toujours à l'affiche.

Pour les 20 ans de sa compagnie, il effectue un tour de France sur scène dans les exploitations agricoles.


Le voyage a démarré le 24 mai, et va se poursuivre jusqu'au 8 septembre 2012.
C'est l'opération "fermes en scène 2012".

Les étapes de ce tour de France sont des communes rurales de 50 départements.
Car il s'agit de toucher un public qui n'a pas l'habitude d'aller au théâtre.
La compagnie amène sa scène ambulante, qui est tirée .. par un tracteur.
Au programme, des spectacles bien sûr, mais aussi des concerts, des expos, des ateliers, et des dégustations.

De quoi parle-t-on dans les spectacles ? du monde paysan, de sa réalité, de son identité, de ses craintes, son avenir .... avec justesse et humour.  
Voir le reportage de Myriam N'guénor et Fred Grunchec
 



La compagnie est une association, et se veut partenaire des collectivités locales pour le développement culturel.
Elle travaille toute l'année dans de nombreux domaines culturels et artistiques sur le site de "l'Herberie" à Pouancé, dans le Maine-et-Loire, où sont organisée de nombreuses activités.
En savoir plus sur le site de la compagnie Patrick Cosnet

 

Les étapes en Bretagne : mardi 29 mai à Mauron (56), jeudi 31 mai à Mélesse (35) et vendredi 1er juin à Saint-Brice-en-Coglès (35).

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité