• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

La population en Pays de la Loire atteint 3,66 millions d'habitants

© Sebastien JARRY / MAXPPP
© Sebastien JARRY / MAXPPP

L'Insee a publié les chiffres des "populations légales" au 1er janvier 2013, qui déterminent notamment les dotations. La région des Pays-de-la-Loire, dont le périmètre reste inchangé contrairement à de nombreuses autres régions, compte désormais 3,66 millions d'habitants.

Par Olivier Couvreur

Les chiffres de l'Insee sont tombés. Avec 3.660.852 habitants au 1er janvier 2013, les Pays de la Loire sont la région la plus peuplée du littoral atlantique, et la cinquième la plus peuplée de France, derrière l'Île-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte-d'Azur et le Nord-Pas-de-Calais. Si l'on tient compte du redécoupage 2016 des régions (qui passent à 13, les Pays de la Loire ne changeant pas leur délimitation), les Pays de la Loire se classent 8e des 13 nouvelles régions. 

Entre 2008 et 2013, la population de la région des Pays de la Loire a augmenté de 30 140 personnes chaque année, soit un rythme de croissance annuel de 0,8 %. Il s’agit du 3e taux de croissance le plus élevé de France métropolitaine. Son dynamisme repose sur deux moteurs relativement équilibrés : le solde migratoire et le solde naturel. Si tous les départements de la région connaissent une croissance démographique, le gain de population est porté pour les trois quarts par les départements de Loire-Atlantique et de Vendée.

Une croissance de la population particulièrement dynamique en Loire-Atlantique et en Vendée - Population municipale en 2013 et évolution en moyenne annuelle entre 2008 et 2013 dans les départements des Pays de la Loire / ©
Une croissance de la population particulièrement dynamique en Loire-Atlantique et en Vendée - Population municipale en 2013 et évolution en moyenne annuelle entre 2008 et 2013 dans les départements des Pays de la Loire / ©

L'évol​ution des départements des Pays de la Loire

  • La Loire-Atlantique (44)
Avec 1 328 620 habitants au 1er janvier 2013, la Loire-Atlantique est le département le plus peuplé des Pays de la Loire. Entre 2008 et 2013, elle gagne chaque année 14 550 habitants. Sa croissance démographique est soutenue : + 1,1 %, soit deux fois plus qu’en moyenne nationale. La très grande majorité des communes de la Loire-Atlantique sont dans une dynamique positive. Nantes Métropole gagne 5 670 habitants par an en moyenne entre 2008 et 2013. Les communes de la grande couronne nantaise connaissent un dynamisme démographique particulièrement marqué. Seules 18 communes perdent des habitants au cours des cinq dernières années.

  • Le Maine-et-Loire (49)
Le Maine-et-Loire compte 800 190 habitants au 1er janvier 2013, ce qui en fait le deuxième département le plus peuplé des Pays de la Loire. Entre 2008 et 2013, il gagne environ 5 080 personnes chaque année, soit une hausse de 0,6 %. Cette progression de sa population est légèrement supérieure à la moyenne nationale. Elle se concentre principalement dans les communes périurbaines de la grande couronne d’Angers et le long de l’axe routier Angers-Laval. Une commune sur cinq perd des habitants au cours des cinq dernières années.

  • La Mayenne (53)

Au 1er janvier 2013, la Mayenne compte 307 500 habitants. C'est le département le moins peuplé des Pays de la Loire. La population augmente à un rythme modéré, de l’ordre de 900 habitants supplémentaires chaque année entre 2008 et 2013. Les communes les plus dynamiques se concentrent dans la deuxième couronne de Laval et le long des axes routiers Laval-Angers et Laval-Le Mans. Un tiers des communes perdent des habitants au cours des cinq dernières années, dont Laval.

  • La Sarthe (72)

Au 1er janvier 2013, la Sarthe compte 569 040 habitants. Entre 2008 et 2013, le département a connu un dynamisme démographique modéré avec environ 1 900 personnes supplémentaires chaque année. Les communes de la couronne mancelle et celles situées sur les grands axes reliant Le Mans à Angers et à Laval sont les plus dynamiques. Un tiers des communes perdent des habitants au cours des cinq dernières années.

  • La Vendée (85)

Avec ses 655 510 habitants au 1er janvier 2013, la Vendée est le département des Pays de la Loire qui enregistre le plus fort taux de croissance de population au cours des cinq dernières années : + 1,2 % chaque année. Les communes situées sur une bande littorale, ainsi que celles du nord du département et de la couronne périurbaine de La Roche-sur-Yon connaissent les croissances démographiques les plus fortes. Quelques communes du littoral et du sud-est du département perdent des habitants.

A noter :
Les populations publiées fin 2015 sont millésimées 2013 car elles sont calculées à partir des informations collectées lors des enquêtes de recensement de 2011 à 2015 et ramenées à une même date : celle du milieu de la période. L'égalité de traitement entre les communes est ainsi assurée.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus