“Laetitia ou la fin des hommes”, prix Médicis 2016

"Laetitia ou la fin des hommes", Prix Médicis 2016 / © f3
"Laetitia ou la fin des hommes", Prix Médicis 2016 / © f3

L’historien Yvan Jablonka a fait d'un fait divers, l'histoire dramatique de Laëtitia Perrais morte près de Pornic en janvier 2011, un objet d'histoire. Il est récompensé aujourd'hui pour ce travail remarquable, "Laetitia ou la fin des hommes" (Seuil) obtient le prix Médicis 2016.

Par Christophe Turgis

Yvan Jablonka a découvert ce fait divers comme des millions de Français en janvier 2011. Le meurtrier Tony Meilhon a été arrêté au bout de deux jours, mais il a fallu trois mois pour retrouver la totalité du corps. Un fait divers hors normes par sa violence, par sa couverture médiatique et par la vague d’émotion qui a submergé tout le pays.

Chercheur en sciences sociales, à travers le portrait de Laëtitia, Ivan Jablonka fait aussi le portrait de notre société. L’affaire donne un éclairage sur le rôle des médias, le fonctionnement de la justice et celui de l’exécutif, les trois piliers de la démocratie française.

Ivan Jablonka est également lauréat du prix littéraire du Monde.


A lire aussi

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus