• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Le FC Nantes s'incline face à Monaco (0-1) pour son premier match à domicile

Le FC Nantes s'incline à domicile face à l'AS Monaco lors de la 2e journée de Ligue 1, le samedi 20 août 2016. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Le FC Nantes s'incline à domicile face à l'AS Monaco lors de la 2e journée de Ligue 1, le samedi 20 août 2016. / © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Monaco, malgré un effectif très remanié en vue d'un crucial barrage retour de Ligue des Champions mardi, a pris trois points sur la pelouse de Nantes grâce à une victoire étriquée (1-0), samedi lors de la 2e journée de Ligue 1.

Par France 3 pays de la Loire, avec AFP

Un Monaco fortement remanié a effectué une bonne opération en allant gagner (1-0) à Nantes, samedi pour la 2e journée de Ligue 1, préparant idéalement le match retour de barrage de Ligue des champions contre Villarreal dans trois jours.

Après une entame plutôt ratée contre Guingamp - un nul 2-2 après avoir été mené 2-0 - les Monégasques se donnent un peu d'air au classement avec 4 points avant de recevoir le Paris SG pour la 3e journée. Pour les Canaris, qui avaient eu la bonne idée de gagner à Dijon (0-1) la semaine dernière, ce match a surtout donné la mesure du travail qu'il reste à faire pour développer un jeu efficace et une animation offensive digne de ce nom.

Hormis une tête de Diego Carlos sur coup-franc qui a frôlé la barre (47e), une reprise ratée par Kolbeinn Sigthorsson à six mètres du but, sur un bon centre de Lucas Lima (48e) et une tête de Nicolaj Thomsen facilement captée par Danijel Subasic
(60e), Monaco n'a jamais tremblé. Et comme Nantes, qui était la dernière équipe de Ligue 1 à ne pas avoir encaissé de but contre Monaco (0-0 en février), n'a pas réussi à renouveler cet exploit, ce sont les Monégasques qui ont empoché les trois points grâce à un maître-coup-franc de Gabriel Boschilia.

Sur la première frappe cadrée du match, l'attaquant brésilien a trouvé la lucarne d'une frappe enroulée du gauche à 27 mètres qui n'a laissé aucune chance à Rémy Riou, malgré son plongeon désespéré (0-1, 25e). Boschilia est même passé tout près du doublé sur une contre-attaque en tout début de deuxième période, mais le gardien nantais a remporté leur face-à-face (49e). 

Cette victoire peu spectaculaire mais après un match solide, dans le plus pur style monégasque, est une aubaine pour les hommes de Leonardo Jardim qui avait copieusement remanié son équipe pour ce match coincé entre plusieurs rendez-vous
prestigieux. Le Portugais a pu donner du temps de jeu à de nombreux remplaçants et il a aligné le jeune milieu Kévin N'Doram, pour sa première titularisation en Ligue 1, presque 26 ans après celle de son père Japhet, qui a porté le maillot des deux clubs. Le club de la Principauté va pouvoir se concentrer tout de suite sur le match de mardi à Louis-II contre Villarreal.

En ballotage favorable après sa victoire (1-2) en Espagne, Monaco essaiera de renouer avec la très lucrative Ligue des champions, après avoir échoué au même stade la saison dernière contre Valence.


La fiche du match FC Nantes - AS Monaco, comptant pour la 2e journée de Ligue 1

A Nantes (Stade de la Beaujoire): Monaco bat Nantes 1 à 0 (1-0 à la pause)
Spectateurs: 25.000
Arbitre: S. Lannoy
But: Monaco: Boschilia (25)
Avertissements: Nantes: Gillet (83), Carlos (89) ; Monaco: Tisserand (34), Glik (87), Subasic (89), Jean (90+2)

Les équipes:
Nantes: Re. Riou (cap) - Dubois, Carlos, Vizcarrondo, Lucas Lima - Rongier, Gillet, Harit (Alegue 83) - Iloki (Kacaniklic 23), Sigthórsson (Bammou 71), Thomsen
Entraîneur: René Girard

Monaco: Subasic (cap) - Tisserand, Glik, Diallo, Mendy - Traoré (Bakayoko 81), N'Doram, Moutinho - Jean, Ivan Cavaleiro (Germain 72), Boschilia (Lemar 67)
Entraîneur: Leonardo Jardim

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus