• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

La Loire-Atlantique en Bretagne : les élus départementaux ont dit non

Les 62 élus du département se sont prononcés ce lundi 17 décembre contre le rattachement du département de Loire-Atlantique à la région Bretagne. L'organisation de ce vote faisait suite aux 100 000 signatures obtenues dans le département par l'association Bretagne Réunie.

Par Guénolé Seiler

30 contre, 13 pour, 15 abstentions. 58 votants sur 62. Les conseillers départementaux de Loire-Atlantique ont tranché. C'est non

En revanche, les élus ont voté à une large majorité en faveur de la tenue d'un référendum décisionnel organisé par l'Etat.

Une certaine pression s'exerçait sur les élus de Loire-Atlantique. Jeudi 13 décembre, à quelques jours du vote au conseil départemental de Loire-Atlantique, les conseillers régionaux bretons ont voté une délibération en faveur d'une Bretagne à 5 départements.
Sur ce dossier, la présidente LR des Pays de la Loire Christelle Morançais est, bien entendu, beaucoup plus circonspecte. Elle a déclaré vendredi matin sur le plateau du Talk "Le Figaro"

"Si à chaque réforme,  on doit faire un référendum, moi j’émets beaucoup de prudence. C’est un peu la facilité. On est typiquement dans les paroles d’élus qui essayent de trouver des solutions à la va vite pour essayer d’apaiser et de faire plaisir à tout le monde"

► A écouter à partir de 11 mn 40 sur cette vidéo.


Pourquoi ce débat lundi au conseil départemental de Loire Atlantique ? 


Le seuil d’un dixième des électeurs signataires a été dépassé, ce qui entraîne la consultation des élus du département. Dans le cadre de la loi, une pétition recueillant 10% du corps électoral oblige le conseil départemental à porter une question citoyenne à l'ordre du jour.

"Nous ne pouvons pas ignorer une démarche d’une telle ampleur et je prends acte de la mobilisation citoyenne qui s’exprime à travers cette pétition", a déclaré le président du département, Philippe Grosvalet, après avoir reçu des représentants de Bretagne réunie.

Il a précisé sa pensée sur une vidéo publiée par le Conseil Départemental de Loire-Atlantique.
Vendredi, Philippe Grosvalet a adressé une lettre à Emmanuel Macron, lettre dans laquelle le président du conseil départemental de Loire-Atlantique demande au Président de la République d'organiser un référendum à l'échelle des deux régions Pays de la Loire et Bretagne. 

L'élu socialiste doit garder en mémoire le feuilleton sans fin de Notre-Dame-des-Landes, et repasse donc la "patate chaude" à l'Etat.

► Lire la lettre adressée par Philippe Grosvalet à Emmanuel Macron 
Suite à la réforme territoriale de 2015 (loi Notre), le droit d'option a été institué. Il prévoit la possibilité pour un département de changer de région.
Mais ce droit n'est que temporaire, cette possibilité de restructuration territoriale prend fin dès le 1er mars 2019.

► Suivez les débats en ouverture de la session du Conseil départemental, le lundi 17 décembre à partir de 9 heures 30.

   
 

A lire aussi

Sur le même sujet

DOCUMENTAIRE. Mes parents, ces héros ordinaires

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer