Pays de la Loire : la SPA s'inquiète d'une nouvelle vague d'abandons d’animaux domestiques cet été

La Société Protectrice des Animaux (SPA) vient de lancer une nouvelle campagne, une nécessité, une urgence, l’été arrive et comme chaque année la vague d’abandon d’animaux va commencer.

Vous voulez adopter un chat, pensez SPA !
Vous voulez adopter un chat, pensez SPA ! © Pixabay

En Pays de la Loire comme dans le reste de la France, les refuges SPA sont sur le qui-vive. Comme chaque été, avec les départs en vacances, un nombre très important d’animaux sont abandonnés par leurs propriétaires.

Rien que sur la période estivale de 2019, l’association a recueilli plus de 15 000 chiens et chats dans ses 62 refuges et Maisons SPA en France. Toujours en 2019, la SPA s’est occupé de 46 000 animaux.

Les animaux qui arrivent à la SPA sont abandonnés, amenés par des gens, par la fourrière ou sont retirés à leur propriétaire pour maltraitance.
 

La loi de 2015 fait-elle peur ?

En effet, depuis le 28 janvier 2015, "la loi relative à la modernisation du droit reconnaît l’animal comme "un être vivant doué de sensibilité" et non plus comme un bien meuble."

Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA, explique que "l'abandon est un sévice grave, le plus réprimé par le code pénal puisque c'est une infraction correctionnelle, c'est un délit, cela veut dire que c'est le tribunal correctionnel, cela veut dire que l'on encourt deux ans de prison et 30 000 € d'amende et une inscription au casier judiciaire, c'est très lourdement réprimé, cela veut dire aussi que c'est une condamnation à mort pour l’animal."

Cette loi méconnue ne permet visiblement pas une baisse des abandons, pour la SPA l’accueil d’un animal est un long parcours jusqu’à l’adoption. Alors comment faire ?

"Que ce soit plus ou moins réprimé moi, je ne suis pas convaincu, de temps en temps il faut cogner, effectivement, mais comme dans tous les domaines je ne suis pas certain que cela fasse vraiment peur aux gens. En revanche, je crois beaucoup au travail de longue haleine, je crois beaucoup à l'éducation, je crois beaucoup à la prise de conscience, poursuit Jacques-Charles Fombonne. C'est pour cela que nous avons sollicité un partenariat avec Monsieur Gabriel Attal (Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse) pour aller dans les écoles pour pouvoir avoir l'autorisation de présenter ce qu'est un animal aux enfants de six ou sept ans."

"Expliquer que l'animal est un être sensible, que cela ne s'achète pas comme un objet et qu'on lui doit : respect, attention, amour et protection. Ça j'y crois beaucoup, parce qu'à partir du moment où on apprend cela aux enfants, cela s'inscrit dans sa façon d'être d'adulte."

Les professionnels et les bénévoles doivent ainsi prendre en charge très souvent un animal qui n’a plus de confiance en l’homme, c’est alors le début d’une longue réadaptation.

 

Depuis le 11 mai, fin du confinement, 314 animaux issus de l’abandon ont été recueillis par la SPA en Pays de la Loire, 4 210 à travers toute la France (2 978 chats, 1 180 chiens, 135 NACS et 17 équidés).
 

Les refuges sont déjà presque pleins en Vendée

Valérie Pornet est responsable en Vendée des refuges de La-Roche-sur-Yon et de Château d’Olonne, sur lesquels se trouvent déjà environ 95 chiens et 90 chats. Comme chaque année, elle attend la vague d'abandons des animaux liée aux départs en vacances.

"Ce que l’on redoute en fait, c’est malheureusement l’affluence des animaux dans les refuges, le fait d’avoir une augmentation des entrées, car actuellement j’ai beaucoup de chats sur La Roche-sur-Yon et il a fallu déjà que je transfère des chats vers un autre refuge pour pouvoir en accepter, à la SPA nous sommes un réseau. Ma capacité, pour accepter d’autres chats, était complète."

Le refuge d'Angers est ouvert deux après-midi par semaine pour les candidats à l'adoption.
Le refuge d'Angers est ouvert deux après-midi par semaine pour les candidats à l'adoption. © France Télévisions


Pas assez de chats stérilisés

Le constat est identique pour Naïs Venanzi, responsable du refuge d'Yvré l'Evêque en Sarthe. Elle n’a déjà presque plus de place pour les chats. Pourquoi autant de chats ?

"Nous accueillons énormément d'animaux en sortie de fourrière, des animaux abandonnés sur la voie publique (…) À partir de juin jusqu’en septembre-octobre, on est surchargé de chats (…)"

On raisonne en saison de chatons, ce n’est pas encore rentré dans la mentalité des particuliers de penser à la stérilisation.

Naïs Venanzi

"Ils se disent : c’est pas grave si elle fait une portée, à leur niveau ils n'ont qu’une seule chatte alors ils se disent quatre chatons c’est rien, alors qu’au final quatre chatons plus le voisin qui a quatre chatons, plus le voisin qui a aussi quatre autres chatons et les chatons qui font six mois après des chatons, ça va à une vitesse exponentielle, c’est incroyable ! Ça dérange d’avoir autant d’animaux, alors on se dit ils vont se débrouiller tout seuls, ben non, les chats ne se débrouillent pas tout seuls dehors et c’est pour cela que les fourrières sont surchargées les étés et par voie de conséquence, nous aussi."

Les propriétaires qui ne s’en sortent plus, les propriétaires qui déménagent, les animaux qui ont un trouble du comportement, les départs en vacances, les propriétaires abandonnent alors leur animal.

Voilà ce à quoi les refuges et les Maisons de la SPA doivent s’attendre pour les prochains mois.
 

Une nouvelle campagne choc de la SPA pour essayer d'endiguer l'abandon d'un animal

Dans cette nouvelle campagne nationale, la diffusion d’un court métrage par WNP et réalisée par Ben Lacour (production : BIRTH), fait un parallèle entre l’animal abandonné et ce que l’homme pourrait vivre dans de telles circonstances, l’animal, qui a un nouveau propriétaire, est un survivant de l’abandon.

Un film choc pour éviter cette vague d’abandons estivale malheureusement attendue.

Video SPA


Comment trouver son animal à la SPA

Ces refuges sont accessibles actuellement au public uniquement sur RDV, mais vous pouvez d'abord rechercher le chien ou le chat sur les sites internet de la SPA proche de chez vous.

A l'occasion d'une adoption à la SPA , tous les animaux sont tatoués, vaccinés et stérilisés, pour les chats, ils sont en plus testés contre la Leucose.

Comptez 150 € poutr un chat, 250 € pour un chien et 300 € pour les chiots.

 

Comment aider la SPA

Le financement de la SPA est soutenu par des dons, les ressources de l’année 2018 se sont élevées à 64,6 M€, dont 78,21 % issus de la générosité du public, soit 50,6 M€. Vous pouvez donner à la SPA directement sur son site.

Samedi 27 juin 2020 c’est aussi la journée mondial de l’abandon, une date symbolique car c’est le dernier samedi du mois de juin, le début des départs en vacances. Cette journée mondiale est une initiative de Solidarité Animal, elle est soutenue par de nombreuses autres associations dont bien entendu la SPA.

Quelques chiffres

En France 52 % de la population possède un chat ou un chien et 10 % un autre animal.

Les chats eux sont peu identifiés 59 % contre 89 % pour les chiens.

Le chien ou le chat est considéré par 68 % des propriétaires comme un membre de la famille.

* Les chiffres sont issus d’une étude IPSOS pour Royal Canin de mai 2020
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter