Témoignage. Baptiste et Théo, 17 ans, récompensés pour leur acte de bravoure

Publié le
Écrit par Fabienne Even

Le 27 février dernier, Théo et Baptiste, ont sauvé par deux fois la vie d'un homme qui tentait de mettre fin à ses jours et ce en l'espace de quelques minutes. Les deux adolescents ont reçu la médaille de la ville d'Ancenis pour leur courage.

Ce lundi 27 février, Baptiste et Théo participent avec leur classe de Terminale à une course d'orientation sur les bords de la Loire à Ancenis, en Loire-Atlantique.

Comme l'épreuve est importante pour l'obtention du bac, les deux copains, sportifs, mènent la course avant d'être confrontés à une situation hors du commun.

"On a vu une personne accrocher une écharpe à un arbre. Cela m'a paru suspect, raconte Théo. J’ai crié à Baptiste 'il se pend vraiment, il faut qu'on y aille'. Il y avait dix a quinze mètres à faire. Baptiste est passé devant la personne, a pu la soulever un peu pour qu’elle puisse respirer et moi j'ai pu avoir accès au nœud pour la détacher assez facilement".

Tandis que Théo appelle les secours, Baptiste reste auprès de la personne. "Mais pendant que je regardais Théo, l'homme a sauté dans la Loire, relate Baptiste. Sans trop réfléchir, je l'ai suivi. Si j’avais réfléchi, j’aurais perdu du temps. S’il était parti dans les courants, ça aurait été la galère.

Une fois qu’il a vu que je le maitrisais, il s'est laissé faire et j’ai pu le ramener sur la rive.

Baptiste Drianne, lycéen

Le maire d'Ancenis-Saint-Géréon, où les deux jeunes hommes sont scolarisés, leur a remis ce jeudi 9 mars la médaille de la ville. "Vous êtes le symbole d'une jeunesse engagée et courageuse. Vous avez montré votre sang froid extraordinaire et une grande maturité" a souligné Rémy Orhon, le maire de la commune. Ils ont également reçu un diplôme pour acte de bravoure.

"Ces deux jeunes sont représentatifs de la très grande majorité des jeunes. Ils en témoignent. Ils sont responsables, solidaires, engagés", a souligné Clarit Alofs, proviseure du lycée Joubert-Emilien-Maillard.

Théo et Baptiste, passionnés de natation venaient de passer la veille leur brevet de secourisme. "Ce n'est pas anodin, ça permet vraiment de sauver des vies, souligne Baptiste.

L'homme qu'ils ont sauvé les a remerciés par voie de presse. Ils sont rassurés de savoir qu'il va mieux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité