Centrale EDF de Cordemais : le blessé grave n'a pas survécu

Publié le Mis à jour le

Mardi, deux salariés ont chuté d'une passerelle, sur un chantier de la centrale de Cordemais, un homme de 51 ans est mort sur le coup. Le deuxième, grièvement blessé est décédé aujourd'hui

L'accident est survenu mardi 10 novembre, un chef de chantier et son adjoint, tous deux salariés de l'entreprise Eiffage Morbihan, travaillaient à la rénovation d'une station de pompage de l'eau en Loire. Pour des raisons que l'enquête devra déterminer, ils ont chuté d'une hauteur de 8 mètres, alors que la passerelle sur laquelle ils se trouvaient se décrochait.

Les secours n'avaient pu constater que le décès de l'un des deux salariés lors de leur arrivée, le second avait été évacué par hélicoptère dans un état critique. Plongé dans le coma, il n'a pas survécu à ses blessures. Il est décédé aujourd'hui.

Sur la centrale EDF de la centrale électrique de Cordemais, les salariés avaient observé une minute de silence ce matin en mémoire de leur collègue décédé mardi. Ils ont appris plus tard la nouvelle du décès de leur second collègue.

Une enquête est en cours pour déterminer les éventuelles responsabilités et déterminer s'il y a eu manquement quelconque à une obligation ou un règlement.