• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Hellfest 2018 : rencontre avec Maureen, métalleuse de proximité

Maureen, fan de métal / © éric guillaud
Maureen, fan de métal / © éric guillaud

Tous les festivaliers du Hellfest ne viennent pas de l'autre bout de la France ou de l'autre côté de la planète. Maureen est originaire de Vallet, à 10 km de Clisson. Elle vient au festival en voisine mais surtout en fan absolue de métal...

Par Eric Guillaud

Pout tout vous dire, nous avons croisé Maureen au Hellfest 2017 quelque part devant les MainStages. Un sourire, une photo, que vous découvrez ici, et hop chacun a repris son chemin. Un an plus tard, Maureen découvre le cliché sur notre site internet et nous contacte pour le récupérer. Pas de souci de notre côté, nous en profitons pour échanger sur le Hellfest et lui proposons de nous en parler plus longuement, de nous dire ce qu'elle aime dans ce festival, les groupes qu'elle souhaiterait y voir programmés, les concerts qui l'ont marquée...

Voici donc l'interview de cette jeune femme de 19 ans bien évidemment fan de métal, en formation d'auxiliaire vétérinaire à Montaigu et modèle photo à ses heures perdues. Ah j'oubliais, Maureen a découvert le Hellfest en 2012 avec ses parents, elle n'avait que 12 ans...

Depuis combien d’années fréquentes-tu le Hellfest ?
Maureen. J’ai assisté à mon premier Hellfest en 2012, à peu près un an après m’être installée dans la région avec mes parents. Depuis, j’y vais tous les ans pendant les trois jours et j’espère pouvoir continuer pendant longtemps encore !

Y vas-tu en fan de métal ou par opportunité, parce qu’il est proche de chez toi ?
Maureen. Je suis baignée dans la musique et la culture metal depuis toute petite grâce à mes parents. Il aurait été dommage de manquer un tel évènement alors qu’on habite à même pas dix minutes du site. J’y vais donc en tant que fan, mais je dois admettre que la très courte distance facilite beaucoup les choses.
Rise Against - House On Fire
Que représente-il exactement à tes yeux ? 
Maureen. Comme dit précédemment, le Hellfest est pour moi (et pour beaucoup d’autres gens) un rendez-vous annuel que je ne manquerais pour rien au monde. Je n’y vais que depuis cinq ans, mais j’ai tout de même pu assister à l’évolution du festival. On peut dire que je m’y suis attachée, d’une certaine manière. Je n’ai participé à aucun autre festival de metal donc je ne pense pas être en mesure de pouvoir comparer, mais en tout cas j’apprécie énormément l’ambiance. Pendant trois jours je me retrouve dans une bulle où tout le monde est cool et où on peut mettre de côté le train-train quotidien.

Quel concert t’a particulièrement marqué les années précédentes ?
Maureen. J’ai adoré la performance de Powerwolf en 2004. Je ne les connaissais que de nom et comme j’aime beaucoup les groupes avec une esthétique très marquée, j’ai tout de suite été séduite par leur univers.

Sais-tu déjà quels groupes tu iras écouter cette année ?
Maureen. Il n’y aura pas beaucoup de découverte pour moi cette année, puisque j’ai déjà vu la majorité des groupes qui m’intéressent. Je compte aller voir Iron Maiden, Marilyn Manson, Nightwish, Therion, Rise Against et j’en oublie sûrement. Je compte me renseigner sur les groupes que je ne connais pas ou que de nom, histoire d’avoir quand même des trucs à découvrir.
Nightwish - The Islander (OFFICIAL VIDEO)
As-tu préparé ton sac ? Qu’est-ce qu’il ne faut surtout pas oublier quand on va en enfer ?
Maureen. J’ai une obsession pour la propreté, donc j’emmène obligatoirement des lingettes antibactériennes, un gel hydro alcoolique et du déodorant pour rester au frais toute la journée. En cas de grosse chaleur il faut à tout prix prévoir la grande bouteille d’eau ainsi que le brumisateur, et bien évidemment la crème solaire ; surtout pour les gens comme moi qui brûlent au lieu de bronzer. En règle générale, il faut de bonnes chaussures confortables qui protègent bien les pieds et de quoi manger en cas de petit creux.

Le Hellfest pour toi, c’est seulement trois jours en juin ou c’est toute l’année sur les réseaux sociaux ?
Maureen. Hum…ni l’un ni l’autre. Je n’y prête pas une grande attention le reste de l’année, sauf bien sûr lors des annonces des groupes. Généralement je commence à être impatiente le mois précédant l’ouverture, et mon esprit reste coincé dans le festival pendant une ou deux semaines après la fin de l’édition.

Et si demain le Hellfest s’arrêtait pour une raison ou une autre…
Maureen. Je serais triste, évidemment ! Mine de rien on s’y attache à ce rendez-vous annuel ; surtout qu’en plus de proposer une programmation sympa, le festival nous réserve toujours des surprises au point de vue de la décoration et des services proposés. Ce n’est pas juste un endroit où on écoute de la musique extrême, c’est une ville miniature que j’aime parcourir de long en large. Quand la nuit tombe, j’adore me poser dans un coin et regarder tous les flambeaux s’allumer, ça donne une ambiance très particulière que je ne retrouverai sans doute dans aucun autre festival.
Metallica: Hardwired (Official Music Video)
Quel est ton groupe préféré ?
Maureen. C’est très dur de n’en choisir qu’un, je fonctionne beaucoup par période. En ce moment, je suis à fond sur Ghost B.C (certain.e.s diront que ce n’est pas du metal, à vrai dire je m’en fiche de l’étiquette qu’on leur colle tant que ça me plaît).

Quel groupe rêves-tu de voir au Hellfest ?
Maureen. Metallica, sans hésitation ! J’ai eu la chance de voir la quasi-totalité de mes groupes favoris en live, il ne manque plus que celui-ci pour compléter ma liste.

Merci Maureen

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus