• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Hellfest 2019 : Voir Tool et mourir !

Tool au Hellfest 2019, ça va chauffer... / © Tim Cadiente
Tool au Hellfest 2019, ça va chauffer... / © Tim Cadiente

C'est assurément l'un des groupes les plus attendus au Hellfest cette année, c'est à lui que reviendra d'allleurs le privilège d'éteindre les lumières de la quatorzième édition dimanche à partir de 0h35. Et surprise, il débarque en France avec une bonne nouvelle...

Par Eric Guillaud

C'est l'une des grosses têtes d'affiche de cette 14e édition et le groupe le plus attendu sur le site de Clisson. Il faut dire que depuis une bonne décennie, Tool se fait rare, pour ne pas dire inexistant, de ce côté-ci de l'Atlantique. En 14 ans de Hellfest, pas une seule fois le groupe n'a été à l'affiche. Son dernier passage en France remonte à 2007.

Tool absent des écrans radar clissonnais, mais pas son chanteur Maynard James Keenan, venu - en éclaireur ? - au Hellfest 2018 avec l'un de ses autres groupes, A Perfect Circle. L'homme qui partage désormais sa passion pour la musique avec celle du vin, il est lui-même viticulteur dans l'Arizona, aurait semble-t-il apprécié sa visite au coeur du vignoble et les bouteilles que quelques admirateurs lui auraient remis au passage. 
Tool
Fondé en 1990 du côté de Los Angeles par le chanteur Maynard James Keenan, le guitariste Adam Jones, le batteur Danny Carey et le bassiste Paul D'Amour, qui laisse sa place à Justin Chancellor en 1995, Tool se fait rapidement une très belle réputation dans le milieu avec une musique et une atmosphère singulières, un métal progressif complexe qui trouverait ses racines dans la lacrymologie, une philosophie fondée par l'écrivain Ronald P. Vincent. Le guitariste Adam Jones l'aurait rencontré en fréquentant les milieux underground de L.A. Il en aurait conçu Tool comme un outil de transmission en réaction aux mouvements religieux douteux tels que la Scientologie. Les musiciens de Tool ont une réputation d'intellectuels.
Tool - The Pot
Après quatre albums et de très nombreux concerts un peu partout sur notre belle planète, le groupe annonce un cinquième opus. On en entend parler dès 2013 mais on l'attend toujours, c'est un peu l'Arlésienne, une enfilade sans fin d'annonces, de rumeurs,  de fausses nouvelles... et rien au bout. Maynard James Keenan déclarait en 2017 lors d'une interview à propos du retard pris autour de l'enregistrement de l'album par ses petits camarades de jeu :  « Leur processus d’écriture est interminable. Et je suis sûr qu’il y a une pléthore de raisons qui expliquent ce retard. Le processus est très analytique et je pense que dans une certaine mesure, parce que beaucoup de temps a passé depuis le dernier album, il doit y avoir un peu de peur… ‘Est-ce que cet album va être aussi bon que le dernier ? »

Mais mais mais... le 6 mai dernier, à l'occasion de sa tournée aux États-Unis, le groupe a joué deux nouvelles chansons avant de révéler deux jours plus tard la date de sortie du nouvel album, le 30 août 2019, oui oui vous ne rêvez pas, de quoi rendre son passage au Hellfest encore plus savoureux.

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus