Hellfest 2022. Cinq questions à... Skáld

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud

Il ne viendra pas à bord d'un drakkar mais fera souffler un peu d'air frais sur l'enfer du Hellfest avec sa musique viking et ses chants en vieux norrois, Skáld est de retour, préparez vos casques à cornes...

Au Hellfest, c'est un peu le défilé des grosses pointures nationales ou internationales, des découvertes un peu plus locales et des curiosités d'horizons divers. Skáld fait assurément partie de cette dernière catégorie. 

Formé en 2018 par le producteur Christophe Voisin-Boisvinet, un passionné d'histoire et de musique médiévale, le groupe se distingue en jouant une musique viking et en chantant en vieux norrois, une langue scandinave médiévale.

Une musique de niche ? Pas vraiment, leurs clips affichent plusieurs millions de vues au compteur, 36 pour le seul Rùn posté sur Youtube il y a trois ans. 

Ils avaient fait de l'effet en 2019 lors de leur précédent passage. Une petite pandémie plus tard, les revoici avec un nouvel album à défendre, Vikings memories. Christophe Voisin-Boisvinet, fondateur et compositeur de Skáld, nous dit tout sur ce retour à Clisson...

Quel effet de retrouver les tournées, les festivals et bien évidemment le Hellfest après ces deux années à vide ?

Christophe Voisin-Boisvinet. Après tous ces reports, toute cette attente, il y a une urgence à jouer et retrouver un public et l’ambiance d’un gros festival comme le Hellfest, la tournée européenne d’automne approche nous avons hâte d’être sur les routes.

Comment se prépare-t-on à un tel rendez-vous ?

Christophe Voisin-Boisvinet. Reprendre les répétitions, monter un nouveau show, c’est toujours excitant, nous avons mis à profit ce temps mort pour préparer un nouvel album et répéter en intégrant de nouveaux instruments sur scène. 

Qu'en attendez-vous ?

Christophe Voisin-Boisvinet. Enregistrer des digital live sessions chacun chez soi c’est bien, mais voir la lueur des yeux du public c’est mieux, cet échange d’énergie nous manque. 

Enregistrer des digital live sessions chacun chez soi c’est bien, mais voir la lueur des yeux du public c’est mieux

Christophe

Quelle image avez-vous ou quel souvenir gardez-vous du Hellfest ?

Christophe Voisin-Boisvinet. Hellfest 2019, la tente Temple était pleine et l’on pouvait voir le public à l’extérieur devant les écrans, nous ne pensions pas qu’il y avait une telle attente de Skáld au Hellfest, beau souvenir ! 

Votre plus belle ou plus désagréable anecdote de tournée ?

Christophe Voisin-Boisvinet. Le retour d’un concert au-delà du cercle polaire en empruntant les routes du nord de la Norvège au petit matin, peu de sommeil mais paysages magiques. Anecdote agréable donc.

Merci Christophe, merci Skáld

Plus d'infos sur le groupe ici. Skáld jouera samedi 18 juin à 22h40 sur la Temple...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité