Hellfest 2022. Metallica : pourquoi tant d'amour ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Guillaud

C'est assurément le groupe le plus attendu de cette quinzième édition du Hellfest, celui qui doit logiquement mettre tout le monde d'accord après sept jours de folie musicale. Longtemps réclamé par les festivaliers, longtemps espéré par les organisateurs, Metallica jouera dimanche 26 juin en clôture du festival.

À édition exceptionnelle, affiche exceptionnelle ! Pour sa quinzième édition, le festival des musiques extrêmes a fait converger vers les terres clissonnaises plus de 350 groupes venus du monde entier.

Parmi eux quelques belles têtes d'affiche comme Deftones, Megadeth, Deep Purple, Scorpions, Judas Priest, Alice Cooper, Gojira, Guns N' Roses et pour couronner le tout, histoire de rendre cette double édition 2022 définitivement inoubliable, le groupe américain Metallica.

Metallica: Enter Sandman (Official Music Video) ©Metallica

Considéré comme l'un des quatre plus grands groupes de trash metal avec Slayer, Megadeth et Anthrax, Metallica, à la différence des trois autres, n'a jamais posé ses flight case dans le vignoble clissonnais. 

Même si le groupe n'a pas bercé l'adolescence de Ben Barbaud comme il le confiait lui-même dans une interview accordée en juin 2021 à nos confrères de L'Hebdo de Sèvre & Maine, le boss du Hellfest estime que la venue du groupe vient couronner un travail de 17 ans et récompenser le professionnalisme de son équipe : "Il y a un peu de fierté effectivement d’avoir Metallica sur l’affiche, mais pour moi, le double festival a plus de résonance que Metallica". 

Nothing Else Matters (Official Music Video) ©Metallica

Metallica à Clisson : une première ! Mais en France, le groupe est un habitué depuis son premier passage en 1984 jusqu'à sa dernière tournée en 2019.

Fondé en 1981 à Los Angeles, Metallica se fait remarquer dans le monde du metal dès son premier album, Kill 'Em All. Son style nerveux et rapide, influencé notamment par le punk, est un festival de riffs acérés, de solos endiablés, le tout porté par une batterie agressive. Metallica, c'est aussi un son, puissant, singulier, qui sera sa marque de fabrique tout au long de son parcours. 

Aujourd'hui, avec 10 albums studio, des dizaines de titres devenus des classiques du genre, 100 millions d'albums vendus à travers le monde, 10 Grammy Awards dans les poches, des centaines et des centaines de concerts dans les jambes, des shows à faire trembler les plus grands stades d'ici et d'ailleurs mais aussi des périodes plus sombres comme en 1986 avec l'accident du tourbus qui coûta la vie au premier bassiste du groupe, Cliff Burton, Metallica est devenu une légende bien au-delà du milieu du métal, une légende et une belle machine à cash. 

One (Official Music Video) ©Metallica

Si le groupe n'a plus rien à prouver, il est toujours capable d'étonner sur scène. Pour les jeunes générations de metalleux, c'est un peu l'emblème d'un genre et d'une époque, celui par qui le spectacle arrive quel que soit l'endroit, quelles que soient les conditions. 

Et après Metallica ? Qui pour faire rêver les fidèles du Hellfest ? AC/DC ? Le groupe australien est effectivement le dernier géant sur la liste à ne jamais être passé par Clisson. Ben Barbaud et son équipe n'auraient rien contre sa venue d'ici quelques années, on s'en doute, il faudrait simplement que le groupe accepte de jouer autre part que dans des stades. Affaire à suivre...