Idée de sortie : un dimanche dans le silence du Hellfest à Clisson (DIAPORAMA)

Vingt-et-un mois sans un piétinement de festivalier, ça vous change le paysage ! Du vert partout avec ici et là des infrastructures soigneusement closes dans l'attente de jours meilleurs. Et toujours des curieux venus en famille, entre amis, découvrir le site ou s'y remémorer quelques souvenirs..

© éric guillaud

Une rangée de voitures soigneusement garées sur le bas-côté de la route, une petite barrière entrouverte, quelques consignes de bonne tenue et le site de l'un des plus grands festivals de France s'offre à nous avec les décibels et la foule en moins, le chant des oiseaux et la verdure en plus. 

C'est ce qui saute aux yeux du promeneur averti, celui qui a vécu au moins une fois l'enfer du Hellfest. Avec 70 000 festivaliers par jour, difficile en effet de garder l'herbe bien verte, difficile même de l'apercevoir tant la population au mètre carré est dense sur ce site de quelque 35 hectares.

Du vert, de l'espace, de quoi prendre un bon bol d'air en ce début de printemps. Les promeneurs du dimanche viennent ici comme ils iraient visiter un site historique ou patrimonial, admirant au passage les infrastructures du festival laissées ici à l'année, les bars, les banques, la porte du bois, l'arbre métallique, les sculptures dont celle de Lemmy Kilmister - qui souffre des événements météorologiques - ou encore le bar VIP.

La porte du bois... et du Muscadet
La porte du bois... et du Muscadet © Eric Guillaud

"L'accès est autorisé toute l'année par obligation puisqu'un chemin communal traverse le site", nous confirme Eric Perrin, l'attaché de communication du Hellfest. "Difficile d'estimer le nombre de visiteurs sur l'année mais on sait qu'il peut y en avoir une dizaine les jours de semaine, jusqu'à plusieurs centaines certains week-ends et plusieurs milliers l'an passé au moment où le festival aurait dû se tenir, des festivaliers venus en mode pèlerinage. Je crois que c'est aujourd'hui le lieu le plus visité de Clisson juste avant le château. Il devient une étape à part entière dans le tourisme local".

Parmi les visiteurs, des fans du festival mais aussi des familles curieuses de découvrir le site "On a des témoignages toute l'année de festivaliers qui viennent découvrir comment vit le site en période off, des personnes qui en profitent pour faire 2 ou 3 jours sur Nantes, se balader dans le vignoble, découvrir le coin. Pour nous, c'est une fierté d'avoir un site comme ça. C'est assez unique en France d'ailleurs et c'est un avantage, on peut entretenir toute l'année, offrir au fil des ans des aménagements un peu plus qualificatifs aux festivaliers, aux partenaires, aux artistes".

La Warzone au calme
La Warzone au calme © Eric Guillaud

Justement, malgré la pandémie, malgré l'annulation de deux éditions, celles de 2020 et 2021, le site est en perpétuel aménagement. Terrassement, constructions diverses, plantations... De quoi alimenter les forums des métalleux en supputations les plus variées. "Actuellement, on réaménage l'arrière des mainstages pour accueillir un petit village autour des loges des artistes. Il y a des travaux de pavages sur cette zone et l'installation de palissades pour la terrasse des VIP".

Et le moral de l'équipe dans tout ça ?

"Ça a été un peu difficile d'encaisser une deuxième annulation, nous étions repartis pied au plancher en janvier pour organiser l'édition 2021, plutôt optimistes avec l'arrivée des vaccins. Mais c'était sans compter sur le variant anglais. Fort heureusement, on a la chance d'avoir une communauté de fans hyper bienveillante qui nous soutient dans cette étape douloureuse. On va permettre le remboursement des billets suite à l'annulation de l'édition 2021 mais on espère que beaucoup les conserveront pour la prochaine édition. Aujourd'hui, on travaille sur un projet de festival digital qui se déroulera en juin sur les dates originellement prévues du festival. Il est encore trop tôt pour dévoiler quoique ce soit mais il nous permettra de patienter une année de plus".

En attendant, le site reste donc ouvert à la visite. On peut même y pique-niquer en respectant les lieux bien sûr...

Dans le silence du Hellfest

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hellfest événements sorties et loisirs festival