Frelon asiatique en Loire-Atlantique: 1000 nids détruits l'an dernier, l'invasion progresse toujours

Les idées ne manquent pas pour lutter contre le frelon asiatique mais l'efficacité reste limitée pour le moment. / ©
Les idées ne manquent pas pour lutter contre le frelon asiatique mais l'efficacité reste limitée pour le moment. / ©

Le Frelon asiatique est une espèce particulièrement agressive qui fait des ravages dans les vergers, Mais pas seulement, il sévit également, au grand dam des apiculteurs,  chez les abeilles. L'homme tente depuis des années d'endiguer sa progression.

Par Olivier Quentin avec Vincent Raynal et Frédéric Grunchec

Il n'a pas de prédateurs connus.

"C'est une machine de guerre nous dit Alain Rey, apiculteur à Herbignac. Il est devant la ruche en vol stationnaire, il attrape les butineuses, découpe la tête, les pattes et les ailes et ramène la partie protéinée à son nid pour nourrir ses larves."

On a essayé plusieurs techniques pour combattre ce tueur d'abeilles insensible aux piqures de ses proies, une enveloppe carapacée le protège. Des drones pour injecter des insecticides dans les nids ou le fusil paintball qui envoie des billes de poison. On a même trouvé une plante carnivore qui aime le frelon asiatique. On a essayé des poules friandes de cet insecte...

Un réseau pour lutter contre le frelon


Certaines communes se sont regroupées comme en Loire-Atlantique où plus d'une centaine luttent ensemble dans le plan Polleniz

"Si un particulier découvre un nid et que sa commune appartient au réseau Polleniz nous explique Jérémy Gourdien un technicien de Polleniz, il peut signaler ce nid et la commune envoie un référent qui vient identifier le nid. Une entreprise vient ensuite le détruire. Si on est sur une commune hors convention, le particulier se débrouille seul."

Il peut se répandre sans problème...
 

"Notre environnement européen convient parfaitement à sa biologie constate Eric Darrouzet enseignant chercheur à l'Université de Tours. il peut s'installer et se répandre sans problème. Il a des capacités reproductives conséquentes. Une seule colonie peut produire plusieurs centaines de reproductrices donc potentiellement de futures reines."

Alors, où en est la recherche pour lutter contre ce nuisible qui contribue à décimer les ruches, comme si les néonicotinoïdes ne suffisaient pas.  La recherche avance, l'idée est de tester des molécules qui vont attirer le frelon dans un piège. Il y a de bonnes chances pour que cette étude soit terminée en fin d'année. Après, il faudra encore la tester sur le terrain.

Eradiquer 100 % de l'espèce est une utopie...


"Imaginer qu'on est capable d'éradiquer 100 % de l'espèce en France est une utopie tempère Eric Darrouzet. Mais je pense qu'on aura un niveau de frelon acceptable avec une ou deux colonies dans certains endroits avec un impact limité."

Il est aussi assez facile de confectionner soi-même un piège à frelons asiatiques. On en trouve la recette sur internet. Un apiculteur finistérien a également mis au point un piège apparemment assez efficace.

L'espèce ne cesse de coloniser la France. Chaque année l'invasion remonte de plus de 70 km supplémentaires.

Plus de mille nids de frelons asiatiques ont été enlevés l'an dernier, rien qu'en Loire-Atlantique.

Sur le même sujet

ITW Henri Jauver COCETA

Les + Lus