Guérande : l'étang de Bouzaire revient aux chasseurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alix Guiho
L'étang de Bouzaire, situé à Guérande, en Loire-Atlantique, fait 5 000 m2, berges comprises.
L'étang de Bouzaire, situé à Guérande, en Loire-Atlantique, fait 5 000 m2, berges comprises. © C.François France Télévisions

Sa mise en vente par l'Etat avait intéressé toute la Loire-Atlantique et bien au-delà, jusqu'au Québec. L'étang de Bouzaire a finalement été vendu à la fédération 44 des chasseurs. Le collectif d'habitants espère garder cet espace public.

Roulement de tambour... C'est finalement la fédération des chasseurs de la Loire-Atlantique qui vient d'acquérir l'étang de Bouzaire, à Guérande, pour la somme de 10 140 euros. Elle a répondu à une annonce parue sur Le Bon Coin le 30 septembre dernier, mise en ligne par l'Etat. 

Laisser l'étang en libre accès 

La parcelle de 5000m2 passe ainsi d'un espace public à un espace privé. Les chasseurs nous assurent toutefois vouloir laisser l'étang en accès libre. "Dans le projet qu’on a joint à notre offre, on s’est engagé à travailler avec les habitants du village en créant une structure associative avec qui l'on pourrait passer une convention de gestion du site", nous précise Denis Dabo, directeur de la Fédération. Une première réunion entre le collectif d'habitants et les chasseurs doit avoir lieu mardi 14 décembre 2021. 

La fédération des chasseurs souhaite dans un premier temps réaliser un inventaire de la faune et de la flore de l'étang : "il y a notamment la fameuse loutre qu’il faut protéger. On est maintenant assuré de sa présence grâce aux habitants qui l’ont photographiée"

Viendra également le temps de la restauration : "le plan d'eau n'a pas été entretenu depuis plus de 30 ans"

Faire de l'étang un espace pédagogique

Enfin, à terme, les chasseurs aimeraient construire, main dans la main avec le collectif d'habitants, un "projet pédagogique", notamment pour les écoles : "il se passe plein de choses autour d’une mare ! On peut imaginer une sortie découverte des animaux de la mare par exemple", projette Denis Dabo. 

La fédération départementale veut donner une image écologique des chasseurs : "les gens ne le savent pas, mais nous investissons, en Loire-Atlantique,  entre 100 000 et 150 000 euros par an, en fonds propres et non grâce à des subventions, pour la réhabilitation d’espaces naturels". La fédération 44 déclare avoir restauré 32 mares dans le département sur les 12 derniers mois. Elle est également propriétaire de marais salants. 

Les habitants regrettent "l'absence de concertation citoyenne" 

Le collectif citoyen qui s'est mobilisé ces derniers mois pour sauver l'étang de Bouzaire reste quant à lui déçu de ne pas avoir été écouté par l'Etat, malgré une pétition qui a recueilli 5 000 signatures. "Ce dossier restera pour les habitants de Bouzaire comme l’exemple de la bureaucratie nationale et de l’absence de concertation citoyenne, regrette le collectif dans un communiqué. Malgré nos demandes répétées, aucune concertation n’a été possible avec les services de l’État qui ont décidé seuls sans connaissance du dossier, refusant tout échange en amont de la décision". 

Les habitants indiquent toutefois apprécier la démarche des chasseurs : "parmi les quatre candidats, c’est le seul à nous avoir contacté et avoir proposé un travail en commun sur l’avenir de l’étang. Ce qui est très positif." 

Reste à se mettre au travail "pour trouver les meilleures modalités pour préserver ce lieu de vie et de biodiversité" et écrire les prochains chapitres de l'histoire de l'étang de Bouzaire. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.