La Baule : une bombe anglaise de la dernière guerre mondiale pêchée près des îles des Evens

C'est un pêcheur de La Turballe qui a eu la mauvaise surprise de découvrir l'engin dans on filet ce lundi 2 août. Il a été "pétardé" dès le lendemain par les démineurs de la Marine Nationale.

Le chalutier basé au port de La Turballe, dans le nord du littoral de Loire-Atlantique, avait lancé son filet du côté des Evens, des îlots au large de La Baule. Le Kerel-Zowen, venait y pécher des seiches. 

Ce lundi 2 août au matin, mauvaise surprise pour l'équipage qui venait de remonter le filet. Au milieu du produit de sa pêche, un engin rapidement identifié comme étant une bombe de la deuxième guerre mondiale. Ce n'est pas rare. 

Stéphane, le patron, a le bon réflexe d'appeler immédiatement le CROSS Etel, lequel alerte le groupe de plongeurs démineurs basé à Brest.

Une vedette de la Gendarmerie Maritime part également à la rencontre du Kerel-Zowen pour prendre en charge l'équipage et le ramener à l'abri, à terre. 

Le lendemain, mardi, les plongeurs démineurs sont montés à bord du chalutier pour prendre en charge l'encombrant colis, une bombe anglaise, effectivement de la deuxième guerre mondiale et pesant 500 livres. Sa charge explosive est estimée à 70 kilos.

Elle a été remise à l'eau par les démineurs qui y ont collé une charge pour la faire exploser ce mercredi matin, après qu'un périmètre de sécurité ait été établi avec le concours de la SNSM et de la gendarmerie maritime, sur un rayon de 2 kilomètres autour de la bombe. Laquelle a été "pétardée" peu après 9h.

Le reportage de la rédaction

Voir la vidéo réalisée par la SNSM de Pornichet

Si la bombe a pu être neutralisée par les démineurs, l'histoire n'est pas sans conséquences pour les marins-pêcheurs du Kerel-Zowen. L'engin a détérioré leur chalut. il a fallu le réparer pour vite pouvoir reprendre la mer. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale culture histoire