Loire-Atlantique : d'Asserac à Batz-sur-Mer, le ramassage des coquillages interdit

C'est habituel au printemps, les préfectures du littoral publient chaque année des arrêtés d'interdiction temporaire de ramassage des coquillages. Cette fois-ci, c'est le nord de la Loire-Atlantique qui est concerné par cette "pollution" au dinophysis.

L'interdiction concerne le littoral nord de la Loire-Atlantique.
L'interdiction concerne le littoral nord de la Loire-Atlantique. © France Télévisions Olivier Quentin

L'arrêté a été publié ce vendredi par le Préfet de Loire-Atlantique qui a interdit la pêche de loisir de tout coquillage en provenance d'une zone allant de la baie de Pont-Mahé, dans le nord du département sur le commune d'Asserac, jusqu'à Batz-sur-mer, "y compris l'île Dumet et le traict du Croisic".

Le communiqué explique que "cette interdiction fait suite à la prolifération d'une algue dinophysis qui produit une toxine entraînant des troubles digestifs chez le consommateur de coquillage."

Précisons que la cuisson des coquillages ou leur passage en congélation n'élimine pas la toxine en cause. Les symptômes d'une intoxication sont bien connus : vomissements, diarrhées et douleurs abdominales qui peuvent se déclarer rapidement après l'ingestion et jusqu'à plusieurs heures après.

Cette interdiction concerne donc la pêche de loisir, des dispositions particulières ont été prises pour le secteur professionnel "en fonction des espèces pêchées ou cultivées", précise la préfecture de Loire-Atlantique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement santé société