Loire-Atlantique : démantèlement d'un réseau de trafic de drogue

© SR de Loire-Atlantique
© SR de Loire-Atlantique

Depuis novembre 2018 la Section de Recherches de Loire-Atlantique travaillait sur un réseau de trafiquants de drogue. Leurs investigations ont permis la mise en examen de deux personnes.  

Par Evelyne Jousset

Les investigations menées par le détachement de la section de recherches à Nantes et la compagnie de gendarmerie départementale de Châteaubriant ont permis de mettent à jour un trafic de stupéfiants. Depuis la Loire-Atlantique des individus, connus des services de police, effectuaient des voyages en Belgique et aux Pays-Bas.

Le 17 octobre 2019, grâce à ces surveillances, les enquêteurs observent que deux véhicules de l’équipe de malfaiteurs se rendent en Belgique, probablement pour y charger des produits stupéfiants. Dans la nuit du 17 au 18 octobre 2019, les deux véhicules franchissent la frontière roulant en convoi.

En tout se sont 40 personnes, gendarmes et GIGN, qui vont intercepter le convoi sur l’autoroute A1. Trois individus sont immédiatement placés en garde-à-vue. Les perquisitions permettent de découvrir 6 kg d’herbe de cannabis et 1 kg de résine de cannabis. L’une des personnes mises en cause est libérée le samedi 20 octobre 2019.

Les deux autres mis en cause ont été présentés lundi 21 octobre 2019 devant le juge d’instruction du TGI de Saint-Nazaire. Ils sont mis en examen et placés en détention provisoire.

Sur le même sujet

Les + Lus