• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

À Mesquer, des pieux face à l'érosion de la baie

La jetée de Mesquer et la côte l'entourant ont été grignotées par la marée ces dernières années. / © Christophe François
La jetée de Mesquer et la côte l'entourant ont été grignotées par la marée ces dernières années. / © Christophe François

Les marées usent progressivement la pointe de Merquel, en Loire-Atlantique. Le maire a décidé du réengraissement de la dune, pour faire face au sable et protéger la vingtaine d'habitation construite.

Par Simon Auffret

"Dès que la mer rentre du côté de la jetée de Merquel, il y a un phénomène de cuvette qui se produit, (...) avec de petites vaguelettes qui ramènent le sable vers le port de Kercabellec". Le maire de Mesquer, Jean-Pierre Bernard, observe depuis des années le phénomène : la marée empiète peu à peu sur la pointe de Merquel.



Entre 2 m et 2,50 m ont ainsi disparu sur ce fin banc de terre proche du Morbihan, sur lequel une vingtaine d'habitations sont construites. Pour les protéger et ralentir l'érosion, "il a fallut implanter ses pieux, et de remplir de sable et de terre végétales", explique Jean-Pierre Bernard. De la pelouse va être ajouter, pour faire en sorte que les eaux pluviales n'atteignent pas le site.

Reportage de Sandrine Gadet et Christophe François, avec comme interlocuteur le maire de Mesquer Jean-Pierre Bernard :

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus