Cet article date de plus de 6 ans

8 mai 1945 : la poche de Saint-Nazaire est toujours allemande

28 000 soldats allemands ont tenu la poche de Saint-Nazaire jusqu'à la fin du conflit. L'acte de reddition des forces allemandes retranchées autour de la base navale a lieu le 8 mai 1945 à 13 h, le jour même de la capitulation de l'Allemagne à Berlin et Reims. 
La capitulation des nazis à Reims en 1945.
La capitulation des nazis à Reims en 1945. © AFP

La poche en une carte

28 000 soldats allemands ont tenu la poche de Saint-Nazaire jusqu'à la fin du conflit. Cette zone inclut les communes de Frossay, Saint-Viaud, Paimbœuf, Arthon-en-Retz (La Sicaudais), Saint-Père-en-Retz, Saint-Brévin-les-Pins, Saint-Michel-Chef-Chef, La Plaine, Sainte-Marie-sur-Mer et Pornic. Le secteur défensif côtier de la poche s'étire sur 50 km environ de littoral.

La capitulation du 8 mai 1945

La capitulation des forces de l'Allemagne nazie a eu lieu non pas le 8, mais le 7 mai en France, "dans une petite salle de classe du collège technique et moderne de Reims" comme le rappelle l'excellent blog de Jean-Christophe Piot "déjà vu".
 

La capitulation des nazis à Reims en 1945.
La capitulation des nazis à Reims en 1945. © AFP

Toute l'Europe est libérée de la botte nazie, toute sauf... Saint-Nazaire. Réfugiés autour de la base sous-marine des fameux U-Boote dans leur imprenable bunker, un quarteron de Nazis tient encore. Il faudra attendre le 11 mai, 10h30 pour que la dernière zone occupée d'Europe se rende. Le général Junck avait promis à Hitler ne pas céder, il tiendra parole.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire armée seconde guerre mondiale