• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Affaire de pédophilie au Loroux-Bottereau : le témoignage d'une mère “en colère”

Selfie réalisé par l'animateur du club de roller du Loroux-Bottereau, soupçonné de pédophilie / © DR
Selfie réalisé par l'animateur du club de roller du Loroux-Bottereau, soupçonné de pédophilie / © DR

Une maman d'élève scolarisé dans une école privée de Saint-Julien-de-Concelles a souhaité nous apporter son témoignage après la révélation d'une nouvelle affaire de pédophilie mettant en cause un animateur d'un club de roller du Loroux-Bottereau.

Par Fabienne Béranger

La semaine passée, un animateur sportif était arrêté pour viols et agressions sexuelles, soupçonné d'avoir violé ou agressé sexuellement, au moins 11 mineurs de 8 à 14 ans, au Loroux-Bottereau, près de Nantes.
En 2010, il avait déjà été condamné pour agressions sexuelles et il lui était interdit d'exercer une activité auprès de mineurs. Informations dont ne disposait visiblement pas le club sportif qui l'employait.

Aujourd'hui, Isabelle*, dont l'enfant est scolarisé dans une école privée à Saint-Julien-de-Concelles, dans le vignoble nantais, se dit "en colère" :
"Ce jeune homme, pédophile, donnait des cours de rollers sur le temps scolaire dans l'école privée de Saint Julien de Concelles. (...)Toutes les classes primaires ont eu des cours" de roller donnés par le jeune homme. Elle poursuit : "Soit, la législation ne prévoit pas de demande de casier judiciaire, mais le bon sens ou les faits passés aurait dû faire prendre conscience l'association et l'école. Les yeux ont été fermés car il a 28 ans, jeune, sociable et souriant ... Zut ! Quel gâchis encore une fois...".        
Capture d'écran de la page Facebook de l'animateur soupçonné d'actes de pédophilie / © DR
Capture d'écran de la page Facebook de l'animateur soupçonné d'actes de pédophilie / © DR
En 2010, le tribunal de Saint-Nazaire avait condamné l'animateur souçonné de pédophilie. En plus d'une interdiction d'exercer une activité le mettant en relation avec des mineurs, il était sous le coup d'un suivi socio-judiciaire.
Capture d'écran page Facebook animateur soupçonné de pédophilie / © DR
Capture d'écran page Facebook animateur soupçonné de pédophilie / © DR
Désormais, Isabelle s'interroge : "Nos enfants vont-ils nous dire si une caresse déplacée sur le dos, les fesses ou autres a été faite discrètement mais devant tout le monde ? Consciemment rien, mais inconsciemment ? On est obligé d'éveiller nos enfants, à leurs âges, de tous ces dangers ? Oui et c'est triste..."

* Le prénom a été changé, cette maman ayant souhaité rester anonyme

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus