• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Coup de couteau mortel en discothèque à Nantes : les quatre personnes interpellées remises en liberté

La boite de nuit, le Fox-Trot, rue de Crucy à Nantes. / © Marc ROGER / MAXPPP
La boite de nuit, le Fox-Trot, rue de Crucy à Nantes. / © Marc ROGER / MAXPPP

Quatre jeunes hommes, interpellés après la mort par arme blanche d'un homme de 33 ans lors d'une rixe dans une discothèque de Nantes, étaient en garde à vue lundi pour "homicide volontaire", a-t-on appris de source proche de l'enquête. Ils ont été relâchés.

Par AFP - editing Valentin Gaborieau

Les quatre suspects, âgés de 22 à 27 ans, étaient soupçonnés d'avoir participé à l'agression d'un client d'une boîte de nuit nantaise, qui a reçu deux coups portés par arme blanche, dont un mortel au coeur, samedi vers 04H30. La victime venait de prendre la défense d'une jeune fille importunée dans le fumoir de la discothèque "Le Fox-Trot", a-t-on ajouté de même source.

Deux des quatre suspects avaient été interpellés samedi, deux autres dimanche, et tous ont été placés en garde à vue pour "homicide volontaire", afin d'établir les responsabilités de chacun et notamment identifier l'auteur des coups donnés à l'arme blanche, selon la source proche de l'enquête.

Une bagarre entre deux groupes avait éclaté dans la nuit de vendredi à samedi dans le fumoir de la discothèque, située au sud du centre-ville de Nantes, après un attouchement d'une jeune fille par un des clients, a indiqué pour sa part Pierre Lecat, procureur de la République adjoint à Nantes.

Tentant de s'interposer, la victime a été touchée à deux reprises par une arme blanche dans l'altercation et il est mort aux alentours de 07H30 samedi à l'hôpital de Nantes, a-t-il précisé. "Il n'y a a priori pas d'antécédents entre la victime et ses agresseurs présumés", a dit le magistrat.

A 14h30 ce lundi après-midi, "les quatre gardes à vue qui étaient en cours ont été levées", les investigations n'ayant pu permettre d'établir que l'un d'eux pourrait être l'auteur des coups mortels, a indiqué à l'AFP le parquet de Nantes.

Ils nient avoir participé à la bagarre mortelle et aucun témoin ne les identifie comme l'auteur des coups mortels, a-t-on précisé de même source. L'enquête de flagrance, confiée à la police judiciaire de Nantes, se poursuit pour tenter d'identifier d'autres témoins et les entendre sur les faits, et retrouver l'auteur des coups mortels, selon le parquet.

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus