Déchéance de nationalité : Manuel Valls taclé par son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault

Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires Etrangères / © Nathalie Bourreau / Maxppp
Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires Etrangères / © Nathalie Bourreau / Maxppp

Réputé pour être très loyal envers le Président de la République, Jean-Marc Ayrault se lâche pendant les fêtes. L'ancien 1er ministre de François Hollande critique de façon virulente le choix d'inscrire dans la réforme constitutionnelle la déchéance de nationalité pour les terroristes bi-nationaux. 

Par Claude Bouchet

L'ancien Premier ministre socialiste, Jean-Marc Ayrault, a pris hier le contre-pied de Manuel Valls sur la déchéance de nationalité en tweetant à l'adresse de son successeur à Matignon :

Si la France est en péril de paix, alors ne la divisons pas davantage."


Manuel Valls s'était dit hier dans les colonnes du JDD, déterminé à aller «jusqu'au bout» de la réforme constitutionnelle portant notamment sur la déchéance de la nationalité française pour les terroristes binationaux. Le chef du gouvernement a affirmé sa "détermination totale" et fustigé "une partie de la gauche (qui) s'égare au nom de grandes valeurs en oubliant le contexte, notre état de guerre, et le discours du président devant le Congrès".

Le tweet de Jean-Marc Ayrault

 

Sur le même sujet

Les + Lus