FC Nantes : ce qu'il faut retenir du bouillonnant mercato nantais

Franck et Waldemar kita, directeur général et président du FC Nantes / © Maxppp
Franck et Waldemar kita, directeur général et président du FC Nantes / © Maxppp

Le mercato d’été s’est terminé le 31 août 2015 et a enflammé les gazettes sportives, les réseaux sociaux ainsi que les comptes en banque de certains clubs européens.

Par Malik Taieb - éditing Claude Bouchet

À Nantes, la balance des transferts s’avère positive : 6 millions d’euros dépensés pour 18 millions d’euros perçus grâce aux «ventes» de Hansen, N’Koudou, Veretout, Cissokho, Veigneau et Djilobodji.

Si le FC Nantes a plutôt bien monnayé ses deux têtes d’affiche (Veretout, Djilobodji), il profite surtout du contexte anglais avec l’explosion des droits télévisuels outre-manche. L’argent récupéré cet été permet avant tout de "compenser les pertes financières des années précédentes" selon Franck Kita (directeur général), car le FC Nantes n’a pas toujours été un très bon comptable …

Le TOP 10 des plus gros transferts de l’Histoire du FC Nantes

  • 01 Eric Carriere (Olympique Lyonnais - 12 Millions d’€)
  • 02 Jordan Veretout (Aston Villa - 10 M€)
  • 03 Jeremy Toulalan (O. Lyonnais - 7,5 M€)
  • 04 Mario Yepes (Paris SG - 6,5 M€)
  • 05 Salomon Olembé (O. Marseille - 5,5 M€)
  • 06 Sylvain Armand (Paris SG - 5 M€)
  • 07 Christian Karembeu (Sampdoria - 4,9 M€)
  • 08 Eric Djemba-Djemba (Manchester Utd - 4,8 M€)
  • 09 Guirane N’Daw (AS Saint-Etienne - 4 M€
  • 10 Dimitri Payet (AS Saint-Etienne - 3,8 M€)

Ils sont partis libres…

À l’image de Filip Djordjevic, parti à la Lazio en juin 2014, nombreux sont les nantais en fin de contrat à être partis sans que le club ne touche la moindre indemnité. Ainsi Serge Gakpé (Genoa, 2015), Vincent Bessat (SM Caen, 2015), Adrien Trebel (Standard de Liège, 2014), Florian Raspentino (O. Marseille, 2013), Vincent Sasso (Beira Mar, 2012),  Loic Nego (AS Roma, 2011), Mickaël Landreau (PSG, 2006) ou encore Nicolas Gillet (RC Lens, 2005) en sont les exemples les plus récents…

Ils s’en sont débarrassés…

Certains joueurs, le plus souvent internationaux, ont coûté cher au FC Nantes et n’ont pas eu le rendement espéré. Entre déceptions individuelles et déroute collective, le FC Nantes a souvent été dans l’obligation de résilier des contrats en cours pour alléger sa masse salariale. Rares sont ceux qui ont alors fait carrière lorsqu’ils ont quitté les bords de l’Erdre : Boukhari, Saidou, Rossi , Wilhelmsson, Gravgaard, Babovic, Coureur, Klasnic, N’Diaye, Zerka, Bekamenga, Mandrichi, Benzerga, Papa Malick Ba…

Et maintenant ?

L’interdiction de recrutement levée, le FC Nantes a renouvelé cet été 80% de son effectif. Ainsi, Rémy Riou, Lucas Deaux et Birama Touré sont les trois derniers joueurs à avoir participé à la remontée du club de la Ligue 2 à la Ligue 1, en 2013. En misant sur un grand nombre de joueurs issus de championnats étrangers, c’est toute une équipe qui doit maintenant se reconstruire… 

Rendez-vous pris en fin de saison pour faire le bilan de ce dernier mercato, à moins que celui d’hiver…

Canariplay, c'est reparti !

Le magazine 100 % foot et interactif dédié à l'actualité du FC Nantes revient le mardi à 15h30 pour suivre la saison 2015/2016 et l'actualité jaune et verte.

Cette année encore, les joueurs et les membres du staff du FC Nantes seront les invités de Canariplay. Ils viendront répondre aux questions sur le match du week-end en compagnie de bloggeurs, journalistes spécialisés ou d’anciens joueurs... Dans ce premier numéro, Anthony Brulez a évoqué le début de saison des Canaris, le derby de l'Atlantique face à Bordeaux et surtout le bouillonnant mercato d'été.

>> Voir ou revoir Canariplay avec Valentin Rongier

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus