• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : envers et contre tout

Le FC Nantes face à Saint-Etienne lors du match préparatoire cet été. / © Maxppp
Le FC Nantes face à Saint-Etienne lors du match préparatoire cet été. / © Maxppp

Dimanche, le FC Nantes se déplace à Saint-Etienne pour  tenter d’endiguer la spirale de défaites entamée à Bordeaux fin août. Sans Adryan, ni Sigthorsson (suspendus) mais avec le retour de Rémy Riou, les Canaris vont devoir montrer un autre visage pour ramener quelque chose du « chaudron ».

Par Malik Taïeb - éditing Claude Bouchet

La fin du 4-4-2 losange ?

Malgré de très bons matchs de préparation avec ce système, le 4-4-2 losange ne fonctionne plus depuis la reprise du championnat. Avec deux buts marqués en cinq matchs et une faible propension à créer du danger, Michel Der Zakarian a confirmé, ce vendredi matin, en conférence de presse qu’il allait changer de système. Le technicien nantais devrait revenir à un 4-4-2 à plat, avec deux milieux défensifs (Touré, Rongier ?), deux milieux excentrés (Audel à gauche, Bedoya ou Thomasson à droite) et deux attaquants (Bammou-Sala). Avec plus de présence dans les couloirs et un milieu de terrain solidifié, les Canaris espèrent bien résoudre leur stérilité offensive.

La fin d’une série ?

Difficile à envisager tant Le FC Nantes est inoffensif hors de ses bases. En effet, depuis neuf mois (victoire à Lorient 1-2, 20/12/2014), il reste sur huit défaites, quatre nuls et seulement trois buts marqués. Mais alors qu’il a l’ambition de déjouer les pronostics, il doit le faire dans un stade qui ne lui a que très rarement réussi : quinze ans que les Canaris ne se sont pas imposés dans le Forez (0-2, 26/11/2000). L’historique leur est vraiment défavorable sur les six dernières confrontations  (depuis le retour des verts en Ligue 1, en 2004) : cinq défaites, un match nul et uniquement deux buts marqués… Reste que les nantais n’ont jamais perdu trois matchs consécutifs avec Michel Der Zakarian, une série pourrait donc tomber dimanche.

Une équipe qui se cherche​

Probable titulaire en attaque dimanche après-midi, Yacine Bammou, ne doute pas et souhaite que « toute l’équipe se lâche » et qu’elle « joue moins crispé, sans peur, ni freins ». Le constat est juste, encore faut-il trouver le bon équilibre pour contrecarrer les plans d’une équipe stéphanoise quatrième du classement de la Ligue 1 et invaincue depuis maintenant huit matchs (Ligue Europa incluse). Depuis leur confrontation en match amical le 15 juillet dernier (victoire 2-0 du FC Nantes à La Baule), les trajectoires des deux clubs se sont complètement inversées. Après cinq matchs de championnat, un résultat positif en terre stéphanoise pourrait néanmoins donner des certitudes dans le jeu et rassurer un collectif qui ne demande qu’à le devenir…

Historique des six derniers St Etienne / Nantes à Geoffroy-Guichard ​

  • 2014-2015 : 1-0
  • 2013-2014 : 2-0
  • 2008-2009 : 2-1 (Klasnic)
  • 2006-2007 : 2-1 (Diallo)
  • 2005-2006 : 1-0
  • 2004-2005 : 0-0

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus