• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : on touche Dubois pour le FCN

"On ne produit pas notre meilleur football en ce moment, c’est vrai. Mais ça va venir avec le temps." a reconnu Léo Dubois, le jeune défenseur du FC Nantes / © Maxppp
"On ne produit pas notre meilleur football en ce moment, c’est vrai. Mais ça va venir avec le temps." a reconnu Léo Dubois, le jeune défenseur du FC Nantes / © Maxppp

Léo Dubois était l’invité de Canariplay cet après-midi dans les studios de France 3 Pays de La Loire. Il revient sur le derby perdu face à Rennes et sur l’avenir du groupe nantais.

Par Anthony Brulez - éditing Claude Bouchet

Voir ou revoir l'émission


Il est arrivé comme à son habitude. Simple, courtois, souriant. Et soucieux de dire les choses comme il les ressent. Sans taper du poing sur la table mais en essayant d’être le plus vrai possible.

On ne produit pas notre meilleur football en ce moment, c’est vrai. Mais ça va venir avec le temps. Et je pense même qu’à 11 contre 11, on aurait pu inquiéter les Rennais"

Lui, le premier, lorsqu’à la fin du temps réglementaire, il s’est retrouvé en position de marquer son premier but chez les professionnels. "J’aurais dû prendre plus de temps pour me concentrer sur ma frappe. Mais la fatigue m’a rattrapé".

Enervé, en colère après cette deuxième défaite consécutive face à un rival historique, Léo a toutefois réalisé son 5e match de suite en Ligue 1.

J’attendais qu’on me donne ma chance depuis quelques temps. J’ai bossé pour en arriver là. Ça se passe plutôt bien mais je sais que peux mieux faire."


Et lorsque les critiques fusent à l’encontre de l’un des siens, le « Léo »-international Espoir réplique direct. "Adryan, c’est un joueur qui fonctionne avec la confiance. Il faut lui laisser du temps mais ça reste un très bon footballeur".

Interpellé à plusieurs reprises au sujet de la mise en place tactique du coach, Léo Dubois ne fuit pas ses responsabilités. "Nous, sur les côtés, on n’apporte pas assez de centres pour faire briller nos attaquants." Est-ce un manque d’automatismes ou de liens entre joueurs ?
"On va passer plus de temps ensemble. Entre joueurs, on a prévu de faire des repas en dehors de La Jonelière. Ça va ressouder le groupe."

Intimement persuadé que le FC Nantes va réagir dans les prochaines semaines, le natif de Segré dans le Maine et Loire a reconnu ne pas se souvenir de grand-chose entre la 19e et la 33e minute du derby face à Rennes. Touché à la tempe sur un centre de Baal, Léo a joué ces 14 minutes dans le brouillard. A tel point qu’il n’a aucun souvenir de cette période.

Je me suis réveillé d’un seul coup à la 33e minute. Peut-être que quelqu’un a crié fort autour de moi".


Faut-il en passer par là pour que le FC Nantes s’éveille de sa torpeur actuelle ? Réponse dimanche soir à Saint-Etienne….

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus